NBA : 2020 une année douloureuse pour la ligue, les joueurs, les fans.

Quelle année difficile, compliquée et triste, 2020 est une année historique pour la grande famille de la NBA.

David Stern assis à côté de Bill Russell lors de son introduction au Hall of Fame 2018. Source : Nathaniel S. Butler / NBAE via Getty Images

Au tout début d’année, le 1er janvier 2020, on a appris le décès de l’ancien dirigeant David Stern qui était à la tête de la ligue de 1984 à 2014. Il meurt des suites d’une hémorragie cérébrale survenue en décembre 2019. Toute la NBA est en deuil, malheureusement cette année n’est pas encore terminée. Arrive la fin janvier et bientôt le All-Star Game, survient une annonce en début de soirée en France le 26 janvier 2020. On apprend que Kobe Bryant et sa fille Gianna, ainsi que sept autres personnes meurt dans un accident d’hélicoptère. Tremblement de terre, la ligue est meurtrie de perdre un tel joueur, jeune retraité des Lakers de Los Angeles, ancien champion NBA et surtout mari de Vanessa Bryant ainsi que père de ses filles qui part avec sa fille Gianna joueuse de basketball.

Kobe Bryant et sa fille Gianna Bryant assis au Staples Center des Lakers de Los Angeles. Source : Allen Berezovsky / Getty Images

Vous ajoutez à ça une situation inédite dans l’histoire de la ligue qui arrive le 11 mars dernier, lorsque Rudy Gobert est testé positif au covid-19. Le successeur de David Stern, Adam Silver suspend immédiatement la saison NBA avant le match Utah Jazz contre le Thunder d’Oklahoma City. Il faudra attendre fin juillet après des semaines de réflexions et de préparations pour voir enfin la saison reprendre dans une « bulle » à Orlando dans l’enceinte de Disney World sans public avec des mesures sanitaires strictes pour éviter toute contamination des joueurs.

ESPN Wide World of Sports Complex enceinte où sont joués les matchs NBA à Orlando. Source : Kevin C. Cox / Getty Images

Ajoutez à tous ces événements particuliers une tension sociale très vive aux États-Unis, ainsi que des brutalités policières envers les personnes afro-américaines. Des manifestations un peu partout dans les grandes villes suite aux violences policières, jusqu’au moment il y a quelques jours un policier blanc a tiré sept fois dans le dos de Jacob Blake dans le Wisconsin. Malgré les slogans que la ligue, le syndicat des joueurs, les propriétaires et les joueurs ont déployés pour soutenir le mouvement Black Lives Matter contre les injustices, les violences policières et le racisme, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les joueurs des Bucks de Milwaukee décident de boycotter le match 5 des playoffs NBA face au Magic d’Orlando, pendant trois jours aucun match ne sera joué.

Lute Olson coach de l’université des Wildcats d’Arizona champion NCAA en 1997. Source : Getty Images Basketball Championship

Le 27 août de cette tragique année on apprend le décès d’une figure emblématique du basket universitaire à l’âge de 85 ans, Lute Olson le mythique coach de l’université d’Arizona. C’est une légende du basket universitaire qui s’est éteinte puisqu’il a officié sur le banc des Wildcats pendant 24 ans, menant sa faculté au titre en 1997. Son palmarès est impressionnant avec 589 victoires pour 187 défaites, quatre Final Four et 23 qualifications de suite à la March Madness avant de prendre sa retraite en 2008.

Clifford Robinson ancien joueur des Trailblazers de Portland, All-Star en 1994. Source : Andrew D. Bernstein / NBAE via Getty Images

Arrive fin août, les playoffs vont reprendre le 29 août 2020, on apprend le décès à 53 ans de Clifford Robinson alias « Uncle Cliffy » ancien joueur des Trailblazers de Portland. Il a été All-Star en 1994, élu Sixth Man of the Year en 1993 et qui a joué 18 saisons en NBA pour un total de 1380 matchs. Que peut-il arriver de pire ?

Chadwick Boseman et Victor Oladipo en Marvel Black Panther lors du All-Star Game 2018 à Los Angeles. Source : Kevin Mazur / Wirelmage

Le même jour on apprend le décès d’une star hollywoodienne, Chadwick Boseman, emporté par un cancer à l’âge de 43 ans. Membre important de la culture populaire américaine, il laisse dans le deuil une nouvelle fois une quantité importante d’individus de la communauté afro-américaine. Bon nombre d’entre eux appartenant à la sphère de la NBA. Nombreux sont ceux qui ont rendu un vibrant hommage à ce grand homme sur les réseaux sociaux, depuis la tragique annonce. La NBA elle-même a tenue à souligner le départ de Chadwick Boseman l’honorant comme il se doit avec un tweet puissant dans la nuit de vendredi à samedi.

Ayant incarné deux rôles extrêmement importants pour les communautés noires, Chadwick Boseman peut être reconnu comme Jackie Robinson pour son rôle dans 42, ou encore comme le Roi T’Challa dans Black Panther.

Bande annonce « officielle » du film 42 où Chadwick Boseman joue le rôle de Jackie Robinson
Bande annonce du film Black Panther ou Chadwick Boseman joue le rôle de Roi T’Challa

Ayant combattu la maladie durant quatre ans, tout en tenant des rôles principaux dans des films dont la valeur culturelle est immense, Boseman n’a pas seulement été un héros parce qu’il en a incarné un le temps de quelques films. Il l’a été pour sa bravoure, sa force, et sa manière de vivre jusqu’à la toute fin malgré les circonstances.

Interrogé sur son hommage à Chadwick Boseman lors de l’hymne national américain lors du match 5 du 1er tour des playoffs NBA face aux Trailblazers de Portland, LeBron James à répondu :

« J’ai en fait le sentiment que nous avions notre super-héros noir et que personne ne pourrait nous atteindre. Perdre ça est triste pour notre communauté. En perdant Black Panther et Black Mamba dans la même année, on peut tous admettre que 2020 est la plus merdique des années. »

LeBron James

En espérant que ces tragiques moments vont s’arrêter pour que les familles, la ligue, les équipes, les joueurs, les fans puissent enfin faire leur deuil et qu’ils puissent finir plus calmement cette année 2020 très difficile qui restera dans l’histoire de la NBA quelque soit le champion.

Summary
NBA : 2020 une année douloureuse pour la ligue, les joueurs, les fans.
Article Name
NBA : 2020 une année douloureuse pour la ligue, les joueurs, les fans.
Description
L'année 2020 est une année très difficile pour le monde de la NBA entre une suspension de 5 mois à cause du covid-19 et aux nombreux décès dont celui de David Stern, Kobe Bryant et sa fille Gianna ainsi que celui de Chadwick Boseman qui a joué dans Black Panther.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.