Matt Harvey effectue son grand retour dans les ligues majeures avec les Royals aujourd’hui

PAR Sami Boulabhaire 19 AOûT 2020 Commenter
Getty Images

Les Royals ont annoncé que Matt Harvey sera le lanceur partant du second match entre Kansas City et Cincinnati, la nuit prochaine. Le match programmé la nuit dernière a été remis à aujourd’hui après qu’un joueur des Reds ait été testé positif au coronavirus la semaine passée. Les deux équipes joueront deux rencontres de sept manches chacune aujourd’hui.

Âgé de 31 ans, Harvey n’a plus joué en MLB depuis plus d’un an ; il évoluait alors chez les Angels. Il a signé un contrat dans les ligues mineures avec les Royals le mois dernier.

Harvey vient remplacer le lanceur partant Jakob Junis, blessé au dos, dans la rotation des Royals.

Dayton Moore, le directeur général de Kansas City, a laissé entendre que Harvey pourrait porter plusieurs casquettes : « Il lance bien. C’est quelqu’un qui peut jouer plusieurs rôles pour nous. Il peut être titulaire, il peut lancer plusieurs manches en relève, il pourrait même nous rendre service en relève dans les fins de match. (…) Il peut nous aider. On n’a jamais assez de profondeur. »

La carrière de Matt Harvey dans les ligues majeures a été tout sauf un long fleuve tranquille depuis ses débuts avec les Mets, en 2012. Considéré comme un futur prodige, celui que l’on surnommait « The Dark Knight » avait été sélectionné pour l’All-Star Game, en 2013, avant de subir l’intervention de type Tommy John qui l’avait laissé sur le carreau pour l’ensemble de la saison 2014.

En 2015, Matt Harvey et les Mets avaient trouvé le chemin des World Series, affrontant… les Royals ! Le natif de New London, dans le Connecticut, avait concédé trois points en six manches dans le premier match, perdu (5-4) par New York après quatorze manches.

Menés trois victoires à une par les Royals, les Mets étaient à une défaite de voir le titre leur échapper à l’aube du cinquième match. C’est alors le couteau entre les dents que New York avait envoyé Harvey sur le monticule : ce dernier avait répondu à l’appel, n’encaissant aucun point en huit manches.

Terry Collins, l’entraîneur des Mets de l’époque, était ensuite venu remplacer Harvey pour le début de la neuvième manche ; Harvey avait renvoyé son entraîneur sur le banc, voulant réaliser les trois dernières éliminations pour assurer la victoire de son équipe. Collins avait obéi à son lanceur, et les Mets, qui menaient alors 2-0, virent Harvey concéder deux points pour permettre aux Royals d’égaliser.

Kansas City avait fini par remporter ce cinquième match (7-2) après douze prolongations pour s’adjuger le titre de champion.

Après cette sinistre performance, les choses ne furent plus jamais les mêmes pour Harvey ; dès le début de la saison suivante, le n°33 des Mets ne possédait plus la même vélocité et le même contrôle de ses lancers. Il fut révélé que Harvey souffrait du syndrome du défilé thoracobrachial, ce qui nécessita une opération synonyme de fin de saison, dès le mois de juin.

Son retour de blessure en 2017 fut loin du retour en grâce tant espéré ; des performances en dents de scie, des blessures à répétition et une suspension pour ne pas s’être présenté avec l’équipe coûtèrent à Harvey sa place avec la franchise du Queens. Il fut désigné pour affectation par les Mets en mai 2018, avant d’être échangé aux Reds.

Harvey termina sa carrière à New York avec 34 victoires et 37 défaites en saison régulière, avec une moyenne de points concédés équivalente à 3.66, le tout en 109 matches ; en quatre sorties en playoffs avec les Mets, « The Dark Knight » aura été crédité de deux victoires – pour aucune défaite -, avec 3.04 points concédés en moyenne.

Avec les Reds en 2018, Harvey fit bonne impression, s’offrant sept victoires – pour sept défaites – en 24 titularisations. Il concéda 4.50 points en moyenne durant sa seule saison à Cincinnati, un total peu enthousiasmant comparé à son début de carrière à New York, mais bien meilleur que ce qu’il avait montré depuis la terrible désillusion des World Series en 2015.

En 2019, Harvey s’engagea pour un an et 11 millions de dollars avec les Angels ; une moyenne de points concédés de 7.09 en 12 matches et un détour sur la liste des blessés furent assez pour convaincre les Halos de libérer Harvey de son contrat dès le mois de juillet.

Oakland avait offert à Harvey un contrat dans les ligues mineures le mois suivant, mais les Athletics n’ont jamais promu le lanceur droitier dans les ligues majeures.

Avant d’effectuer ses débuts avec l’équipe responsable de sa descente aux enfers cette nuit, Harvey présente une moyenne totale de 4.04 points concédés, avec 44 victoires et 49 défaites en 145 matches et sept saisons dans les ligues mineures.

Derniers de la Division Centrale de la Ligue Américaine avec neuf victoires et quatorze défaites, les Royals n’ont pas grand chose à perdre en donnant une chance à Harvey. Kansas City n’a plus participé aux playoffs depuis son sacre en 2015.

AUTEUR : Sami Boulabhaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :