NHL: Les New-York Rangers remportent la loterie (et Alexis Lafrenière ?)

Source: Youtube / NHL

Jamais une balle de ping-pong n’avait rendu aussi heureux les new-yorkais. Ce morceau de celluloïd avait pourtant, hier, une signification particulière: les New-York Rangers remportent la loterie de la draft NHL et le droit de choisir Alexis Lafrenière (?)

Qui perd gagne

Dès le résultat du premier tirage de la loterie le 26 juin dernier, ce lundi 10 août avait été marquée d’une pierre blanche par tous les futurs éliminés de la ronde qualificative.

Comme chaque année, le débat « gagner des matchs ou une chance d’obtenir le premier choix » s’est installé, et spécialement chez les partisans du Canadien de Montréal. Ils rêvaient à un avenir plus radieux grâce « un petit gars de chez eux ».

Seulement à cette date personne ne pouvait alors imaginer que Pittsburgh, Toronto, Edmonton ,entre autre, feraient partie de l’équation. Ces présences surprises offraient à Lafrenière des possibilités qu’il n’osait imaginer. Qui refuserait de commencer sa carrière au côté de Crosby, McDavid, ou de l’armada offensive des Maple Leafs ?

À lire également: Les besoins des équipes de la Métropolitaine

Une tension palpable

L’excitation a atteint son paroxysme vers 18h05. La valise contenant les huit balles est arrivée sur le plateau et chacune d’entre elles a reçu l’aval du commissaire Bettman avant d’être délicatement déposée dans une tube. Toutes ont glissé tranquillement le long de la paroi vitrée. Toute sauf une ! Celle des Rangers a semblé être pressée et a échappé à la main experte du responsable de la machine.

Quand est venu le temps de découvrir qui avait gagné la loterie, il y eût deux types de réaction: la joie incommensurable à New-York et la résignation partout ailleurs accompagnée de l’inévitable théorie du complot !

À lire également: Les besoins des équipes dans l’Atlantique

Troublant hasard !

Rapidement se sont mises en marche les théories maintenant bien connues des organisateurs de compétitions sportives.

Après l’enveloppe écornée aidant David Stern à choisir et envoyer Patrick Ewing à New-York, il y aura la balle de ping-pong plus lourde que les autres envoyant le premier choix de l’édition 2020 de la draft NHL chez les Rangers.

L’un des premiers à relayer l’information, un ancien premier choix lui-même, Roberto Luongo. En grand communiquant, Bobby Lou a créé une vague en tweetant à propos de ce poids suspect. Humour ou provocation ?

Source: Twitter / @strombone1

À lire également: Les besoins des équipes dans la Centrale

Garder le secret

Quoi qu’il en soit, c’est à Jeff Gorton, GM des Blue Shirts que reviendra l’honneur de parler en premier lors de la séance de repêchage à venir. Annoncera-t-il le nom du prodige québecois ou créera la surprise en sélectionnant Quinton Byfield, Jamie Drysdale ou Tim Stützle. Il pourrait également échanger ce choix.

Lors de la conférence de presse suivant le tirage, Gorton est resté évasif et n’a pas voulu confirmer qu’Alexis Lafrenière serait son choix, avant d’avoir discuté avec lui et son entourage. De son côté, l’attaquant de l’Océanic de Rimouski s’est dit heureux d’avoir l’opportunité de rejoindre une équipe aussi talentueuse et jouer au côté d’Artemi Panarin.

À lire également: Les besoins des équipes dans la Pacifique

Une reconstruction express

Avec l’arrivée de Panarin, de Kaapo Kakko et d’un jeune groupe de joueur, l’éclosion de Mika Zibanejad, la reconstruction des Rangers est sur une voie express faisant d’eux des candidats sérieux aux séries la saison prochaine et à la Coupe Stanley dans les années à venir.

Summary
NHL: Les New-York Rangers remportent la loterie (et Alexis Lafrenière ?)
Article Name
NHL: Les New-York Rangers remportent la loterie (et Alexis Lafrenière ?)
Description
Le verdict est tombé, les New-York Rangers remportent la loterie de la draft NHL et (Alexis Lafrenière ?)
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.