L’ascension de Michael Porter Jr

PAR Joao Matheus 10 AOûT 2020 Commenter

La marque Jordan a pu signer les prochains ambassadeurs de la NBA que sont Jayson Tatum, Luka Doncic et Zion Williamson. Cependant, Puma a à son tour signé une potentielle superstar. Depuis la reprise à Orlando, Michael Porter Jr ne cesse d’impressionner la sphère NBA par son niveau de performance et le bagage technique qu’il démontre. En effet, le jeune du Missouri tourne en moyenne dans la bulle à 25,6 pts, 10,2 rbs avec 52,76% au shoot dont 43,38% à 3 points.

Depuis son plus jeune âge, Michael Porter Jr est observé et annoncé comme un futur haut choix de Draft. Mais c’est dans sa dernière année de High School à la Nathan Hale High School (Seattle, Washington), qu’il est définitivement considéré comme le meilleur lycéen du pays. En effet, durant son année sénior il tourne à 36,2 points et 13,6 rebonds et porte son équipe à un record de 29-0, ainsi que le titre de champion d’état de Washington Class 3A. Pour couronner le tout, il est nommé MVP du McDonald’s AllAmerican game le 29 mars 2017.

Au lycée, il mesure déjà un peu plus de 2 mètres et a un physique en avance sur les joueurs de son âge. Mais au-delà de son corps hors norme, c’est la facilité technique qu’il dégage. Capable de shooter dans n’importe quel positon, de n’importe où et contre n’importe qui, il est souvent comparé à Kevin Durant. Dominant dans chaque évènement auquel il participe, c’est au camp du Double MVP Stephen Curry qu’il efface toute concurrence. Durant un petit face à face avec le meneur des Warriors, celui-ci va être impressionné.

Après le lycée, il ne s’engage avec aucun gros programme NCAA et décide de rester dans son état et s’engage à l’université du Missouri. Malheureusement, il se blesse dès son premier match contre Iowa State. Une blessure au bas du dos qui nécessitera une opération et la probabilité d’être en retrait des parquet NCAA pour l’année 2017-18. En Mars 2018, il rejoue sous restrictions de minutes. Malgré son année de fac quasiment blanche, il prend le risque de se présenter à la Draft 2018.

Annoncé top 1 de la Draft à la fin de son cursus au lycée, les franchises NBA doutent de sa santé et ne veulent pas prendre le risque de drafter un joueur rongé par les blessures dans les années avenirs. Cependant, les Nuggets se lancent et le choisissent en 14 ème position. N’étant pas complètement rétabli de sa blessure au dos, il ne jouera pas durant sa première année.

Le 31 octobre 2019, c’est la date de ses premiers débuts en NBA. En sortie de banc, il marque 15 points et prend 4 rebonds dans une défaite contre les New Orleans Pelicans (107-122). Le 29 décembre dernier, il est titulaire pour la première fois de sa carrière. Il rentabilise ses 26 minutes en inscrivant 19 points et 6 rebonds. Son adaptation au niveau professionnel sera vite tronqué par la pandémie du COVID19.

Depuis la reprise dans la bulle, Michael Porter Jr semble de retour à 100% pour le plaisir des fans NBA. Au fil des matchs, il s’installe comme une véritable arme dans le schéma de jeu de Mike Malone. Adroit de loin, facilité dans l’accès au cercle, excellent rebondeur et fort en transition, il pourrait être l’arme secrète des Nuggets en playoffs. Denver semble avoir gagné le gros lot durant la Draft 2018 et a de quoi être optimiste pour son futur aux côtes de Nikola Jokic, Jamal Murray et Michael Porter Jr.

AUTEUR : Joao Matheus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :