fbpx

NHL: Les résultats des matchs du 6 août 2020

PAR Julien Pruvost 07 AOûT 2020 Commenter
Source: The Free Agent

Comme à l’habitude, la rédaction de The Free Agent vous offre son analyse des rencontres de la soirée et de la nuit dans la NHL. C’est fini pour les Jets, le Wild dans une mauvaise posture, les deux derniers champions toujours sans victoire, un match et une performance qui pourrait convertir tous les sceptiques et un petit cocorico. Voici les résumés et résultats des matchs NHL du 6 août 2020.

Minnesota Wild 0 – 3 Vancouver Canucks

Les Vancouver Canucks mènent la série 2 à 1.

Le Wld n’a toujours pas marqué à 5 contre 5 lors de cette série ! Lorsque vous ne marquez pas non plus lors des avantages numériques (0 en 7 lors de ce match, 0 en 13 sur les deux dernières rencontres), le problème devient insurmontable. En plus se frotter à un Jakob Markstrom impeccable, les hommes de Dean Evason n’arrivent pas à contourner le mur de Vancouver, encore 22 tirs bloqués hier-soir.

Alex Stalock n’a pas connu la même performance que son homologue mais a tout de même fait un bon travail pour retarder la sentence le plus longtemps possible comme face à Bo Horvat en troisième période. Peine perdue. Il n’a pu éviter les trois buts des Canucks, dont deux en avantage numérique.

Malgré seulement un peu moins de 6 minutes sur la glace, Antoine Roussel s’est inscrit au pointage grâce à un tir précis du revers en échappée.
Rendez-vous cette nuit 4h30 pour le match 4.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Brock Boeser (VAN) : 1 but – 1 passe.
  • Elias Pettersson (VAN): 1 but – 1 passe.
  • Quinn Hughes (VAN): 0 but – 3 passes.
  • Jakob Markstrom (VAN) : 27 arrêts sur 27 tirs – 100% d’arrêts.
  • Alex Stalock (MIN): 26 arrêts sur 29 tirs – 89,7% d’arrêts.

Philadelphia Flyers 3 – 1 Washington Capitals

Les Arizona Coyotes mènent la série 2 à 1.

Les mots de Todd Reirden sont clairs: “nous avons besoin de la contribution de chacun” et “nous devons être meilleurs en évitant des erreurs individuelles”. Le message est destiné à ses deux premières lignes, et sûrement à sa star Alex Ovechkin qui , chose rare, n’a aucun point en deux rencontres, pire encore seulement 5 tirs au but, inhabituel pour le Tsar. Le Great 8 a même été blanchi de la feuille de pointage lors des cinq oppositions face à Philadelphie cette saison.

Alain Vigneault avait déjà encensé lors de la conférence de presse la veille, le trio Laughton – Hayes – Konecny et ils n’ont pas déçu. Laugthon a profité de la générosité de ses deux partenaires de trio pour inscrire un doublé, en plus de délivré une passe sur le but plein de finesse de Travis Sanheim.

Appelé devant le filet, le vétéran Brian Elliott a tenu son rang et a repoussé 16 des 17 lancers des washingtoniens qui évoluaient toujours sans leur défenseur John Carlson. Travis Boyd, remplaçant de Lars Eller a gagné sa place lors du prochain match en enfilant le seul but des siens. Nous aurons donc le droit à une finale pour la place de première tête de série entre les Flyers et le Lightning, alors que les Caps et les Bruins tenteront de se relever avant le début des choses sérieuses.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Scott Laughton (PHI): 2 buts – 1 passe.
  • Kevin Hayes (PHI): 0 but – 3 passes.
  • Travis Konecny (PHI): 0 but – 2 passes.
  • Brian Elliott (PHI): 16 arrêts sur 17 tirs – 94,1% d’arrêts.
  • Braden Holtby (WSH): 18 arrêts sur 21 tirs – 85,7% d’arrêts.

St Louis Blues 4 – 6 Vegas Golden Knights

” On est conscients que l’on sait comment marquer des buts”. Shea Theodore ne peut pas être plus proche de la vérité: 5 buts face aux Stars, 6 buts face aux Blues. L’attaque des Golden Knights est en feu et toujours privée de Max Pacioretty mais avec Alex Tuch (2 buts). Même les défenseurs participent à cette orgie offensive à l’image des deux filets du même Theodore et celui de Zach Whitecloud.

Cette volonté d’aller de l’avant se fait au détriment d’une stabilité défensive (déjà 7 buts concédés) mais l’important n’est-il pas de marquer plus que l’adversaire ? D’autant plus que Marc-André Fleury a connu une soirée ordinaire.

Autre enseignement de cette opposition face aux champions en titre, le caractère des névadains. Tout comme face aux Stars, ils ont su revenir de l’arrière et connaître une excellente troisième période. Peter DeBoer a aimé le match plein de son équipe.

De son côté Craig Berube déplore le manque de ce même caractère chez les siens qui n’ont pas su protéger leur deux avances. En l’absence de Vladimir Tarasenko, l’attaque des Blues a été appuyée par Colton Parayko, auteur de deux buts lui aussi.

Comme à l’Est, nous aurons le droit à une finale entre les Golden Knights et l’Avalanche pour la première place alors que les Blues essaieront de récolter une victoire face à Dallas.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Shea Theodore (VGK): 2 buts – 7 tirs au but.
  • Colton Parayko (STL): 2 buts – 6 tirs au but – 2 mises en échec – 4 tirs bloqués.
  • Alex Tuch (VGK): 2 buts – 3 tirs au but.
  • Jordan Binnington (STL): 32 arrêts sur 35 tirs – 91,4% d’arrêts.
  • Marc-André Fleury (VGK): 25 arrêts sur 27 tirs – 92,6% d’arrêts.

Columbus Blue Jackets 4 – 3 Toronto Maple Leafs

Les Columbus Blue Jackets mènent la série 2 à 1.

“Dubois, Dubois, Dubois”. Ce nom est sur toutes les lèvres depuis cette nuit sur la planète hockey. Le centre québecois a fait baisser la tête de nombreux torontois en marquant le but vainqueur, son troisième but personnel, en prolongation lors du match 3.

Alors que l’on se dirigeait comme lors du match 2 vers une partie à sens unique, les Leafs prenant les devants 3 à 0 après un tir de Nick Robertson que Joonas Korpisalo aurait dû stopper, John Tortorella décide qu’il en a assez vu et décide de lancer dans la mélée Elvis Merzlikins.

Ce changement revitalise des Jackets sonnés. C’est le moment choisi par Pierre-Luc Dubois et sa ligne pour entrer en action et initier leur remonté. Ils tirent pourtant toujours de l’arrière en milieu de troisième, jusqu’au lancer chirurgical du défenseur format géant aux gants de velours Seth Johns qui place la rondelle dans la lucarne gauche de Frederik Andersen.

Trois minutes plus tard, Dubois tire une nouvelle fois à profit tout son talent en trompant pour la seconde fois le portier danois et égalant la marque 3 à 3.

Le jour de la marmotte dans la Ville-Reine ?

Les deux équipes auront des chances de gagner ce match avant la prolongation, c’était sans compter sur la ténacité des deux gardiens.

Et dans une rencontre qui ressemble étrangement aux dernières désillusions des Leafs en playoffs, le québecois viendra compléter son tour du chapeau avec moins de deux minutes à jouer à la première période de prolongation.

Les Leafs feront face à l’élimination dès ce soir, vivront-ils un autre affront comme lors des trois dernières années en étant éliminés lors du premier tour ? L’avenir de cette équipe talentueuse est déjà sur la sellette, les fans souhaiteraient certainement du changement !

À noter, la très belle performance de notre Frenchie Alexandre Texier, auteur de la passe décivise sur le but vainqueur et qui semble former un beau duo avec Dubois et avoir toute la confiance d’un entraîneur connu pour son exigence.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Pierre-Luc Dubois (CLB): 3 buts – but vainqueur en prolongation
  • Cam Atkinson (CLB): 2 passes.
  • Frederik Andersen (TOR): 39 arrêts sur 43 tirs – 90,7% d’arrêts.
  • Joonas Korpisalo (CLB): 12 arrêts sur 15 tirs – 80,0% d’arrêts.
  • Elvis Merzlikins (CLB): 21 arrêts sur 21 tirs – 100% d’arrêts.

Winnipeg Jets 0 – 4 Calgary Flames

Les Calgary Flames remporte la série 3 à 1.

Le calvaire des Jets est terminé. Malgré toute la bonne volonté et l’envie de cette équipe, la côte était trop difficile à surmonter. Le retour de Mathieu Perreault, qui avait manqué la fin de la rencontre n°3, n’y a rien changé. L’absence de leurs deux locomotives à l’attaque Scheifele et Laine a nui au bon fonctionnement de l’attaque des Jets.

Les Flames ont su en profiter en prenant l’avantage après 3 minutes de jeu. Lorsque les Jets déjà à terre ont tenté de se relever, Matthew Tkachuck les a maintenu au sol en suppléant son gardien tout d’abord puis Sam Bennett a mis le feu aux derniers espoirs des Jets en inscrivant un but avec trois dixièmes de seconde à faire en première période.

Les Jets connaîtront encore quelques soubresauts en troisième, mais la malchance ou Cam Talbot les empêcheront de rester en vie. La saison tourmentée des Jets s’arrête donc sur une défaite 4 à 0 après les deux buts dans un filet désert de Sean Monahan et Rasmus Andersson.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Sam Bennett (CAL): 1 but – 1 passe.
  • Sean Monahan (CAL): 1 but – 1 passe.
  • Rasmus Andersson (CAL): 1 but – 1 passe.
  • Cam Talbot (CAL): 31 arrêts sur 31 tirs – 100% d’arrêts.
  • Connor Hellebuyck (WIN): 30 arrêts sur 32 tirs – 93,8% d’arrêts.

La rédaction de The Free Agent vous donne rendez-vous un peu plus tard dans la journée pour le dévoilement du MVP de la soirée et le programme des matchs du jour.

AUTEUR : Julien Pruvost

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :