fbpx

NHL: Les résultats des matchs du 5 août 2020

PAR Julien Pruvost 06 AOûT 2020 Commenter
Source: The Free Agent

Comme à l’habitude, la rédaction de The Free Agent vous offre son analyse des rencontres de la soirée et de la nuit dans la NHL. La Floride qui se donne une chance, des Bruins qui doivent réagir, un duo d’attaque muet au Texas et deux grosses victoires pour les petits poucets. Voici les résumés et résultats des matchs NHL du 5 août 2020.

New-York Islanders 2 – 3 Florida Panthers

Les New-York Islanders mènent la série 2 à 1.

Les Panthers refusent d’abdiquer et se redonne un espoir grâce à cette victoire dans un match plus fermé que celui d’hier, seulement 50 tirs contre 62 la veille.

Le capitaine Barkov souhaitait que ses coéquipiers soient plus intelligents et c’est ce qu’ils ont fait en profitant de l’indiscipline des Islanders.

Après une première période vierge de but, Erik Haula brise la glace en acceptant une passe d’Evgenii Dadonov lors d’un avantage numérique, déjouant du même coup Semyon Varlamov qui s’était compromis sur un boulet de Mike Hoffman qu’il n’a su contrôler.

Les Isles ne baissent pas les bras et reviennent par l’entremise du duo québecois Jean-Gabriel Pageau – Anthony Beauvillier. Ce dernier gagne sa course contre Anton Strallman et sert sur un plateau Pageau qui bat Sergei Bobrovsky.

Toutefois leur indiscipline va leur coûter le match. En tout début de troisième, Mike Hoffman de son bureau au cercle des mises en jeu va catapulter son tir ne laissant aucune chance à Varlamov. Moins de deux minutes plus tard le vétéran Brian Boyle récupère une rondelle libre dans l’enclave et déjoue le portier new-yorkais et valide la victoire. Le but chanceux de Brock Nelson n’y change rien. Rendez-vous vendredi pour le match 4.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Mike Hoffman (FLA): 1 but – 1 passe.
  • Sergei Bobrovsky (FLA): 19 arrêts sur 22 tirs – 86,4% d’arrêts.
  • Semyon Varlamov (NYI): 26 arrêts sur 28 tirs – 92,9% d’arrêts.

Nashville Predators 1 – 4 Arizona Coyotes

Les Arizona Coyotes mènent la série 2 à 1.

Rick Tocchet avait aimé la fin de match des siens, il a dû adorer le match 4 en entier. Sa meute affamée n’a fait qu’une bouchée du prédateur qui a pourtant tout tenté. Cette victoire est signée Darcy Kuemper. Le portier des Yotes avait reçu les encouragements et les félicitations de son entraîneur, il l’a remercié de la plus belle des façons en stoppant 39 des 40 tentatives des Preds.

De l’autre côté de la patinoire Juuse Saros a eu moins de travail mais a laissé passer 3 des 27 lancers des Coyotes.

John Haynes parlait de l’importance du début de match, c’est pourtant l’équipe adverse qui ouvre le score par Christian Dvorak qui dévie le tir de Niklas Hjalmarsson avec seulement 5 minutes de joué. Plus rien a se mettre sous la dent lors du premier tiers.

En milieu de deuxième période Viktor Arvidsson trouve le fond du filet d’un lancer frappé qui passe sous le bras de Kuemper. À ce moment du match les Preds ont déjà deux fois plus de tirs au but que les Yotes.

Arizona refait son retard dans cette statistique petit à petit. Mais avec une minute écoulée à la troisième, l’ancien Coyote Kyle Turris trompe une nouvelle fois Kuemper. Joie de courte durée pour Nashville puisqu’il y avait hors-jeu à l’entrée de territoire et le but est justement refusé.

Arvidsson frappe une autre fois à la porte, Kuemper la ferme aussitôt, donnant un regain d’énergie à ses coéquipiers, concrétisé par Conor Garland qui après s’être moqué de Mattias Ekholm bat Saros.

La chance a choisi son camp avec 6:31 à faire quand Kuemper reçoit l’aide de son poteau. Taylor Hall, en supériorité numérique et Carl Soderberg dans un but vide assureront la victoire.

Match 4 vendredi.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Taylor Hall (AZ): 1 but – 1 passe.
  • Juuse Saros (NSH): 24 arrêts sur 27 tirs – 88,9% d’arrêts.
  • Darcy Kuemper (AZ): 39 arrêts sur 40 tirs – 97,5% d’arrêts.

Boston Bruins 2 – 3 Tampa Bay Lightning

Indécis jusqu’à la fin, le duel entre les deux favoris à l’Est tourne en faveur du Lightning.

Le début de match est compliqué pour les Bruins rapidement menés 2 à 0 en milieu de première période durant laquelle les Bolts démontrent si besoin était qu’ils sont une menace offensive de tous les instants.

Tout d’abord Brayden Point saute sur un retour mal-maîtrisé par Rask pour ouvrir la marque, puis en avantage numérique c’est au tour d’Alex Killorn bien posté prêt de but de voir la rondelle rebondir sur son patin et se retrouver derrière le gardien finlandais.

Tout n’est pas sombre chez les Bruins. Ils pensent pouvoir réduire l’écart sur un lancer de Pastrnak mais McDonagh vient suppléer son gardien et la rejette in extremis loin de son but.

L’espoir renaît chez les bostoniens quand sur un jeu préparé en toute fin de deuxième période, Charlie McAvoy allume la lumière rouge. Mieux encore, ils égalent la marque sur un bon travail de Sean Kuraly en échec-avant qui vole le palet à Shattenkirk derrière sa ligne des buts, la remet à Chara dont le tir glisse sous Vasilevsiy frappe le poteau et est finalement poussé par Chris Wagner pour faire 2 à 2.

Contrairement au début de match, Rask est solide pour empêcher Point et Palat de redonner les devants aux floridiens mais sera impuissant face à Tyler Johnson plus prompt que tout le monde avec seulement 1:27 au compteur.
Boston devra réagir après deux défaites. Le Lightning s’envole vers la première place.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Tyler Johnson (TB): 1 but – but gagant – 1 passe
  • Tuuka Rask (BOS): 32 arrêts sur 35 tirs – 91,4% d’arrêts.
  • Andrei Vasilevskiy (TB): 25 arrêts sur 27 tirs – 92,6% d’arrêts.

Dallas Stars 0 – 4 Colorado Avalanche

Un match à sens unique. Rick Bowness avait mis l’accent sur le réveil offensif de Seguin et Benn, ses deux gros canons. Il devra encore chercher des solutions même si les 7 tirs décochés par les deux hommes sont une amélioration nette de leur statistique comparé au match précédent (0 tir).

Il faudra également régler les problèmes en défense. Après 6 buts concédés face aux Golden Knights, et un changement de gardien, les Stars ne semblent pouvoir arrêter les attaquants adverse. On ne peut toutefois rien reprocher à Anton Khdobin.

L’Avalanche aura moins lutté que lors de leur rencontre face aux Blues. Ils reprennent là où avaient laissé en marquant en avantage numérique dès la 3ème minute grâce à Cale Makar. Le deuxième but, inscrit par Donskoi, vient quelques secondes après la fin d’une autre supériorité. Les coloradiens toucheront la cible une autre fois avec un homme en plus en troisième période grâce à Andre Burakovsky. Entre-temps Vlasdislav Namestikov avait profité de l’apathie des défenseurs adverses.

Pavel Francouz a connu un bon match dans son demi-cercle, notamment en deuxième période et réalise un blanchissage, donnant à de quoi réfléchir à Jared Bednar.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Andre Burakovsky (COL): 1 but – 2 passes
  • Joonas Donskoi (COL): 1 but – 1 passe
  • Pavel Francouz (COL): 27 arrêts sur 27 tirs – 100% d’arrêts.
  • Anton Khudobin (DAL): 36 arrêts sur 40 tirs – 90,0% d’arrêts.

Montreal Canadiens 4 – 3 Pittsburgh Penguins

Les Canadiens mènent la série 2 à 1.

Les Canadiens savent jouer avec les nerfs de leurs partisans.

On attendait des changements, Claude Julien avait décidé de n’en effectuer qu’un en insérant Jake Evans dans la formation en lieu et place de Jordan Weal pour redynamiser son 4ème trio et Max Domi.
Le départ en trombe lors de ce match 3 laissait présager d’un bon jour pour les montréalais. Les Habs dominent les cinq premières minutes et concrétisent par l’intermédiaire du capitaine Shea Weber.

(Dés)avantage(s) numérique(s) ?

Ce but a un effet négatif pour le Tricolore. Mike Sullivan écope d’une pénalité sur la séquence, sa contestation ne retournant pas la décision des officiels. Comme à son habitude le Canadien perd le rythme, n’arrivant pas à s’installer ou créer quelque chose. Aucun tir ne sera décoché durant leur 3 premiers avantages numériques et aucun but marqué en cinq opportunités.

Les Penguins ont, eux, retenu les consignes de leur entraîneur. C’est tout d’abord Patric Hornqvist puis Jason Zucker qui marquent dans cette situation deux buts rapprochés qui permettent aux Pens de virer en tête.

Le désespoir frappe toute la Habs Nation quand en début de deuxième, Victor Mete jongle avec la rondelle à la ligne bleue de Pittsburgh, est battu de vitesse Brendan Tanev, qui remet le disque à Aston-Reese qui se butte à un Carey Price des grands-soirs mais qui ne peut rien sur la tentative de Teddy Blueger.

Des changements bénéfiques

Ce même Tanev va obliger Julien à changer ses trios en blessant le pauvre Evans. Danault se retrouve alors associé à Byron et Lekhonen, Kotkaniemi prend place au centre d’Armia et Drouin.

Ce changement redynamise le québecois qui de son avis devait produire plus offensivement. Il choisit le meilleur de moment en redirigeant une rondelle derrière Murray en milieu d’engagement.

Cinq minutes plus tard Ti’Paul, qui connaît son meilleur match depuis le début de la série vient égaler la marque en prenant de vitesse le portier des pingouins.
C’est encore lui que l’on retrouve près du filet en début de troisième période, attendant la passe de Jeff Petry. L’américain a une autre idée en tête, il lance le palet dans le haut du filet, la rondelle frappe le cou de Murray et fait exploser de joie des milliers voire des millions de fans.

Ils doivent retenir leur souffle lorsque avec 3 minutes à jouer Byron écope d’une pénalité. Ils ne donnent rien aux Penguins et ne sont plus qu’à une victoire d’une qualification inespérée.

Match 4 ce vendredi.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Shea Weber (MTL): 1 but – 2 passes.
  • Paul Byron (MTL): 1 but – 1 passe.
  • Teddy Blueger (PIT) : 1 but
  • Carey Price (MTL): 30 arrêts sur 33 tirs – 90,9% d’arrêts.
  • Matt Murray (PIT): 27 arrêts sur 31 tirs – 87,1% d’arrêts.

Chicago Blackhawks 4 – 3 Edmonton Oilers

Les Chicago Blackhawks mènent la série 2 à 1.

Jamais Jonathan Toews n’aura autant mérité son surnom de Captain Clutch. Avec une fin qui a une petite saveur du match 6 face aux Bruins en finale de la Coupe en 2013, les Hawks ont pu compter sur leur capitaine pour leur donner la victoire lors de ce match 3 charnière.

Les chicagoans ouvrent la marque grâce à Olli Maatta en milieu de première mais sont rapidement rejoints par les Oilers et leur franc-tireur allemand Leon Draisaitl. Les Hawks passent tout proche de reprendre l’avantage mais frappent le poteau à deux reprises avant de finalement concrétiser un avantage numérique de deux hommes avec seulement 5 secondes à faire en première. Le Capitaine a déjà le sens de l’urgence et du suspens.

Comme souvent les deux leaders des “huileux” se chargent de les remettre sur le droit-chemin. Draisaitl récupère un rebond pour déjouer Crawford. À l’image de Toews, le capitaine McDavid défie le temps et inscrit le but qui fait tourner Edmonton en tête, en supériorité numérique, juste avant la fin de la deuxième période.

Le 19 rouge est partout mais joue de malchance en frappant le poteau en milieu de troisième, le 4ème de la soirée pour les Hawks. La magie opère cependant avec 6 minutes à jouer. Matthew Highmore égalise en redirigeant un tir de la pointe mais surtout Captain Clutch fait usage de son bâton de sorcier alors que l’horloge n’affiche plus que 1:16. Hawks Win !

Match 4 vendredi.

Source: NHL / Youtube

Au rang des performances:

  • Jonathan Toews (CHI): 2 buts dont le but gagnant.
  • Leon Draisaitl (EDM): 2 buts – 1 passe.
  • Matthew Highmore (CHI): 1 but – 1 passe. But égalisateur.
  • Corey Crawford (CHI) : 25 arrêts sur 28 tirs. 89,3% d’arrêts.
  • Miko Koskinen (EDM): 21 arrêts sur 25 tirs. 84,0% d’arrêts.

La rédaction de The Free Agent vous donne rendez-vous un peu plus tard dans la journée pour le dévoilement du MVP de la soirée et le programme des matchs du jour.

AUTEUR : Julien Pruvost

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :