Le Rookie de l’Année joue-t-il pour les Mariners ?

Abbie Parr (Getty Images)

Les Mariners n’ont plus participé aux playoffs depuis 2001. Dans une saison de 60 matches où huit équipes pourront s’y qualifier – au lieu des cinq habituelles -, il y a des raisons de penser que Seattle est capable de briser cette interminable série. Quoi qu’il se passe d’ici à la fin du mois de septembre, on a déjà un prétexte pour sourire dans l’État de Washington : Kyle Lewis.

Le jeune frappeur de 25 ans réalise un excellent début de saison : deux home runs, huit points produits, quinze coups sûrs et surtout 45.5 % de moyenne en 33 passages à la batte. Lewis possède tout simplement le troisième meilleur pourcentage au bâton de la MLB cette saison.

Le fait que Lewis n’ait joué que 18 matches avant l’entame de la saison 2020 rend ses performances encore plus impressionnantes. Le natif de Snellville, en Géorgie, a effectué ses débuts dans les ligues majeures le 10 septembre dernier, face aux Reds (4-3) ; contre Cincinnati, Lewis avait frappé un home run dès son premier match professionnel :

Lewis avait terminé la saison 2019 avec six home runs, treize points produits et 26.8 % de moyenne en 71 passages au bâton.

Au moment d’entrer dans cette nouvelle saison, les attentes étaient donc élevées pour le champ extérieur, sélectionné au premier tour de la Draft par les M’s en 2016. Lewis n’a jusqu’ici pas déçu, et contribue pleinement au début de saison satisfaisant de son équipe (quatre victoires en huit matches). Il est aujourd’hui le grand favori au titre de Rookie de l’Année dans la Ligue Américiane.

Numéro trois dans l’alignement offensif de Seattle, juste devant Kyle Seager, Kyle Lewis possède actuellement une série de six matches consécutifs avec plusieurs coups sûrs frappés. Après la victoire face aux Athletics (5-3) la nuit dernière, Lewis assurait ne pas prêter attention à ses accomplissements personnels :

« Je ne pense pas aux séries, j’essaie simplement de penser aux matches et aux passages au bâton. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, je ne me fixe pas d’objectifs quant à la durée de cette série. Je ne savais même pas que cette série existait jusqu’à maintenant. J’essaie juste de faire ce que j’ai à faire quand j’entre dans la boîte de frappe. J’essaie de frapper les lancers qui sont à ma portée. »

Après huit matches cette saison, Lewis dispose également du plus grand nombre de coups sûrs frappés dans les ligues majeures cette saison (15).

Son entraîneur, Scott Servais, est impressionné par la régularité de son jeune joueur : « Quand on pense à ce que Kyle Lewis a été capable de faire, parler de constance serait un euphémisme. »

« Il me simplifie vraiment la vie », ajoute Seager. « C’est bien d’avoir quelqu’un comme lui en troisième base à chaque fois que je passe au bâton : je n’ai qu’à frapper une chandelle, et tout le monde me félicite ! »

« Lewis et Seager forment une belle association dans le milieu de notre alignement offensif« , reprend Servais. « Peu importe s’ils affrontent un droitier ou un gaucher, ils sont capables de bien voir la balle, de bien s’élancer et de prendre les bonnes décisions. (…) On espère pouvoir s’appuyer sur eux pendant très longtemps. »

À 32 ans, Kyle Seager est un peu plus âgé que Kyle Lewis. Cela n’empêche pas les deux frappeurs d’incarner la relève de Seattle, avec d’autres jeunes joueurs, tels qu’Evan White, JP Crawford, Shed Long Jr., Tim Lopes, Marco Gonzales et Taijuan Walker. L’horizon n’a peut-être jamais été aussi dégagé pour les Mariners depuis l’ère Ken Griffey Jr., il y a maintenant vingt ans.

Summary
Le Rookie de l'Année joue-t-il pour les Mariners ?
Article Name
Le Rookie de l'Année joue-t-il pour les Mariners ?
Description
Les Mariners n'ont plus participé aux playoffs depuis 2001. Dans une saison de 60 matches où huit équipes pourront s'y qualifier - au lieu des cinq habituelles -, il y a des raisons de penser que Seattle est capable de briser cette interminable série. Quoi qu'il se passe d'ici à la fin du mois de septembre, on a déjà une raison de sourire dans l'État de Washington : Kyle Lewis.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.