NBA : Basket et Black Lives Matter pour le changement aux États-Unis

Le 30 juillet 2020 sera une date « spéciale » pour la NBA, les joueurs, les coachs, les fans dans le monde entier !
Après cinq longs mois d’attente la saison NBA 2019-2020 a repris son cours.
Certes dans une « bulle » à Orlando en Floride, sans spectateurs, dans une seule ville, avec des règles sanitaires strictes mais l’important est le fait qu’il y aura un champion en 2020. Il fallait ça pour jouer en sécurité suite à la pandémie du covid-19, Adam Silver a eu raison.

Lors de l’hymne national américain les équipes de Los Angeles ont été unies et ont mise un genou à terre pour protester. Source : Mike Ehrmann / Getty Images

Lors du match de reprise « officielle » entre les Lakers et les Clippers, ce fut aussi le cas pour le match entre le Jazz et les Pélicans, les joueurs et membres du staff ce sont alignés au dessus du logo « Black Lives Matter » sur le parquet. Alors que l’hymne national américain retentissait dans l’enceinte vide de spectateurs, les joueurs et les membres du staff ont mis un genou à terre.

Malgré le règlement de la ligue qui interdit de s’agenouiller et de devoir rester debout lors de l’hymne national américain. Le commissionnaire Adam Silver a assuré qu’il n’y aurait aucune sanction envers les joueurs et les membres du staff qui décident de faire le geste que Colin Kaepernick (QB des 49ers de San Francisco) avait fait en 2016 lors d’un match de football américain (NFL). Tout ceci est évidemment fait dans le but de protester contre les violences policières qui existent depuis de nombreuses années aux États-Unis, mais aussi l’injustice raciale face aux minorités qui existent dans le pays.

La NBA et le mouvement « Black Lives Matter » unis pour le changement

Chaque joueur, entraîneur ou membre du staff sur le terrain étaient très fier du moment, qu’il s’agisse d’un Clipper ou d’un Laker.

« J’ai joué pour quelque chose. Nous avons défendu quelque chose. Nous nous sommes agenouillés pour quelque chose. Cette ligue est une question d’unité. Je ne peux pas le dire assez. J’aime en faire partie à cause de la fraternité de cette ligue. »

Paul George

Bien que LeBron James et Kawhi Leonard n’aient pas mis de déclaration sur le dos de leurs maillots, ils ont fait plus pour la communauté que la plupart des joueurs. LeBron James a toujours exprimé ses pensées sur l’injustice tout au long de sa carrière et voulait s’assurer que Colin Kaepernick était fier de lui ce soir.

Colin Kaepernick QB des 49ers de San Francisco qui avait mis un genou à terre lors de l’hymne national américain en 2016. Source : Thearon W. Henderson / Getty Images

« J’espère que nous avons rendu Kaep fier. »

LeBron James

Les mots les plus fort de la nuit sont venus de Doc Rivers, le head coach des Clippers de Los Angeles, qui a vécu le racisme et souhaite contribuer au changement aux États-Unis.

Doc Rivers, le coach des Clippers, avec les joueurs des Lakers ont mis un genou à terre. Source : David Dow / NBAE via Getty Images

« La chose la plus difficile qui m’est arrivée dans le match aujourd’hui a été de m’agenouiller pendant deux minutes. Mon genou me faisait mal. Au milieu, je pense, en deux minutes mon genou me fait mal, mais il y avait un gars qui avait le genou sur le cou de quelqu’un pendant huit minutes. Pensez-y. L’hymne national en a pris deux. Il y avait des gars qui avaient besoin de serviettes et d’objets pour se mettre sous leurs genoux. Pourtant, quelqu’un s’est agenouillé sur le cou d’un autre être humain pendant huit minutes. C’est fou quand on y pense. »

Doc Rivers

La NBA a repris ses droits mais le mouvement « Black Lives Matter » ne va pas disparaître comme certaines personnes craignaient. La ligue supporte aussi ses joueurs plutôt que les oppresser comme l’a fait la NFL avec Colin Kaepernick. Il est évident que la NBA ne vise pas qu’à faire des profits avec la reprise de la saison.

Summary
NBA : Basket et Black Lives Matter pour le changement aux Etats-Unis
Article Name
NBA : Basket et Black Lives Matter pour le changement aux Etats-Unis
Description
La NBA a décidée de ne pas sanctionner les joueurs qui s'agenouille lors de l'hymne national américain, elle les soutient ainsi que le mouvement "Black Lives Matter"
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.