NHL : Relâcher le Seattle Kraken !

Hier était une journée historique pour le hockey, la NHL et la ville de Seattle : Tod Leiweke et toute son équipe ont enfin décidé de relâcher le Seattle Kraken. 

« Le Kraken ? » 

Ce nom semblait avoir la faveur de l’ensemble des parties prenantes après un processus de près de deux ans. Leweike a affirmé avoir reçu plus de 100 000 contributions et une liste de 1000 noms. 

L’équipe a également eu les yeux et les oreilles partout « dans les cafés et différentes réunions ».  Il était certain que cette ouverture d’esprit et l’écoute seraient un facteur décisif pour la construction de la marque « Kraken ».

Une inspiration pour les fans

Pour le PDG de l’organisation, le nom d’une équipe symbolise « qui vous êtes, où vous êtes et la passion de vos supporters ». La ferveur des Seattleites ne fait aucun doute.

Source : KUOW (Fans des Seahawks) / Seattle Times (Fans des Sounders)

Lors d’une pré-vente de siège, Seattle a rapidement reçu 32 000 acomptes, dont 10 000 après seulement 10 minutes, faisant d’elle la trente-deuxième franchise du circuit Bettman.

Aujourd’hui, plus de 40 000 personnes sont sur la liste d’attente.

Un lien avec la ville 

Source : American Hotel Seattle

C’est Heidi Dettmer, la vice-présidente en charge du marketing, originaire de l’État de Washington, qui par son histoire personnelle a expliqué ce choix. 

« Seattle est une ville dessinée par la mer et les fonds marins », a-t-elle détaillé. Les contes et légendes liés au kraken, cette créature marine fantastique, glacent le sang et émerveillent depuis sa création les habitants de la région. Telle la bête, la communauté hockey de Seattle était « un géant endormi qui n’attendait que d’être réveillé »

Le logo marque également cette volonté, rappelant le « S » fièrement jadis porté par les Metropolitans, le bleu de la mer et le bleu plus clair du ciel de la ville, en plus du tentacule du monstre et son œil rouge menaçant. 

À lire également: L’histoire du hockey à Seattle (partie 1 & partie 2)

Le logo secondaire, lui aussi, reprend cette thématique, avec l’ancre et son organeau prenant la forme de la tour iconique de Seattle.

Source : Seattle Kraken / Twitter

Créer une communauté

Le Kraken de Seattle veut rapidement se définir par un impact positif pour sa communauté. Dans la lignée de son partenariat avec Amazon, la construction du Climate Pledge Arena, salle se voulant la première à être pleinement engagée dans le développement durable, Leweike a annoncé que l’ensemble des sommes récoltées par la vente d’une gamme de produit estampillée « Release the Kraken » serait redistribuée à une association « Youth Care ».

Le but de cette association est de venir en aide aux enfants sans domicile fixe, fléau qui touche la ville qui a vu le prix de l’immobilier exploser ces dernières années avec l’implantation d’Amazon. 

La naissance du Kraken se veut le début de jours meilleurs à venir pour la ville et ses habitants matérialisés par la rénovation du Key Arena et l’engagement de ces ouvriers dans ces temps difficiles, que Leiweke n’a pas manqué de souligner et de remercier. 

Longue vie au Kraken de Seattle ! 

Summary
NHL: Relâcher le Seattle Kraken
Article Name
NHL: Relâcher le Seattle Kraken
Description
L'annonce vient d'être faite, Seattle a relâché le Kraken
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.