MLB Power Ranking : Quelles sont les forces en présence avant le début de la saison ?

La saison de MLB débute ce soir après 277 jours d’attente. Il est donc temps de vous présenter notre premier « Power Ranking » des équipes de MLB. Chaque semaine, vous retrouvez le classement des forces en présence actualisé des 30 franchises des ligues majeures.

Sans plus attendre, voici le Power Ranking de « The Free Agent » :

30. Baltimore Orioles

Il y a des choses qui ne changent pas et la place des Orioles en est une. Cette saison encore, Baltimore n’attend pas grand chose. Avec la saison raccourcie, et malgré des playoffs potentiellement étendus, Baltimore sera encore à la lutte pour la dernière place en compagnie des Tigers. Leur division paraît bien trop dure pour espérer quoi que ce soit.

29. Detroit Tigers

Le futur semble plus radieux pour la franchise de Detroit. Avec l’arrivée de Spencer Torkelson, les Tigers pourront espérer mieux dans les années à venir. En attendant ce futur radieux, la saison 2020 sera sans doute l’occasion de tester de nouvelles choses et de mettre à l’épreuve les recrues de l’intersaison. La reconstruction démarre aujourd’hui.

28. Colorado Rockies

La rotation ne paraît pas à la hauteur cette saison. Aucun lanceur n’est en dessous d’une moyenne de points concédés de 5.00. Sans cette aide, Nolan Arenado et Charlie Blackmon ne pourront pas porter l’équipe seuls. Leur division ne plaide pas non plus pour une saison réussie ; au moins 3 des 4 autres équipes leur sont supérieurs et leurs matches d’interligue ne les aideront pas.

27. San Francisco Giants

Le rival de division des Rockies ne semble pas non plus mieux armé. Avec des joueurs clés (Evan Longoria et Brandon Belt) sur la liste des blessés, la tâche parait insurmontable cette année pour les Giants. Leur match d’ouverture face aux Dodgers risque de marquer le début d’un long chemin de croix. La reconstruction semble inévitable.

26. Kansas City Royals

Tout comme Colorado, les lanceurs sont le point faible de la franchise. Ils sont jeunes, talentueux. Mais ils ne sont pas encore au niveau. C’est sans doute ce qui manquera le plus à Whit Merrifield pour espérer voir le mois d’octobre.

25. Miami Marlins

Ce sera sans doute la petite surprise de cette saison : pas le genre de surprise à aller en playoffs mais la franchise pourrait voir les fruits de sa reconstruction dès cette année. Les premiers matchs de préparation de Miami ont montré de bonnes choses. Cependant, les divisions qu’ils vont affronter semblent encore imprenables pour la jeune garde floridienne.

24. Seattle Mariners

Encore une équipe jeune. Là aussi, le futur semble intéressant avec la formation interne de la franchise. Mais 18 ans sans playoffs, cela commence à être long. Malheureusement, une 19ème année risque de s’ajouter. Mais on aperçoit la lumière au bout du tunnel.

23. Texas Rangers

Attention aux Rangers ! Cette saison c’est un peu quitte ou double. L’incertitude réside autour de la blessure de Joey Gallo. En pleine possession de leurs moyens, les Rangers pourraient poser quelques problèmes dans leur division où les Astros paraissent hors de portée. La rotation des lanceurs semble plus solide cette année et plus profonde également.

22. Pittsburgh Pirates

Beaucoup de changements au sein de la franchise des Pirates depuis le cataclysme de la saison passée. Une seconde partie de saison catastrophique a éloigné Pittsburgh des playoffs. Cette année sera-t-elle la continuité de la précédente ? La reconstruction ne semble pas terminée et cette saison semble être celle de transition pour les Pirates.

21. Toronto Blue Jays

La seule équipe sans stade pour jouer le jour du début de la saison ! Cela paraît invraisemblable mais cela pourrait leur porter préjudice pour la suite. Dans une division imprenable, les Blue Jays seront plus des fauteurs de troubles que des prétendants. l’addition de Hyun-Jin Ryu est un vrai plus pour la rotation de la franchise. Et si Vladimir Guerrero Jr. continue sa progression, la saison ne sera peut-être pas si mauvaise que cela.

20. Los Angeles Angels

Shohei Ohtani et Mike Trout : les deux éléments clés des Angels. Le non-recrutement de Gerrit Cole fait que les Angels se trouve à cette place et non pas dans les 10 premiers. La rotation est la seconde plus mauvaise en terme de moyenne de point concédés par match de la MLB. Alors peut-être que l’addition d’Ohtani qui lancera une fois par semaine comblera ce manque. Mais une fois encore, Mike Trout sera sans doute bien seul…

19. Boston Red Sox

Plus rien ne va depuis leur titre en 2018 : Mookie Betts parti chez les Dodgers, Chris Sale forfait pour une blessure au coude, David Price parti aussi chez les Dodgers… L’empire bostonien ressemble plus ou moins à un champ de ruines. Même si les arrivées d’Alex Verdugo et la présence de Xander Bogaerts peuvent compenser la perte de Betts, si la rotation n’est pas au niveau, 2020 sera dur, très dur.

18. San Diego Padres

C’est une équipe en progression. 4 matchs gagnés de plus entre 2018 et 2019, c’est peu mais assez significatif pour les placer à ce niveau de notre « Power Ranking ». Cette année, ils sont clairement un prétendant bien caché aux playoffs. Il y a beaucoup de conditions bien entendus mais il faut clairement se méfier des Padres.

17. Arizona Diamondbacks

Avec les Padres ce sont les deux équipes « sous les radars » de la MLB. Les ajouts de l’intersaison comme Madison Bumgarner et Starling Marte en font un épouvantail de la National League. S’ils parviennent à réitérer leur très bonne fin de saison dernière, leur place au sein des « Power Rankings » de « The Free Agent » pourrait bien être réévaluée.

16. Cincinnati Reds

L’objectif affiché par le front-office est clairement assumé : les playoffs. Les différentes signatures réalisées cette intersaison affichent clairement les ambitions de la franchise cette année. Leur rotation est sans doute l’une des toutes meilleures de la ligue. Tous les ingrédients sont réunis pour faire mieux que le 75-87 de l’année dernière.

15. Chicago White Sox

C’est sans doute la meilleure progression de la MLB. Un recrutement quatre étoiles devrait permettre aux White Sox de pouvoir devenir un prétendant sérieux aux playoffs. Les vétérans Dallas Keuchel et Gio González apporteront de la stabilité à la jeune rotation de la franchise. De plus, leur premières sorties face aux Cubs en pré-saison montraient déjà des progrès significatifs.

14. New York Mets

Noah Syndergaard forfait pour la saison, les Mets sont amputés de l’un de leurs deux meilleurs lanceurs. Jacob deGrom est toujours un sérieux candidat pour un Cy Young Award. L’attaque des Mets reste solide. 13ème l’année dernière, elle reste plus ou moins intacte cette année. Pete Alonso va devoir confirmer le potentiel entrevu l’année passée.

13. Chicago Cubs

L’effectif des Cubs est talentueux, il n’y a pas de doutes là-dessus. Les Cubs sortent d’une saison moyenne et quelque peu décevante. Mais comme souvent, les lanceurs devront faire la différence si les Cubs veulent revenir en playoffs.

12. Cleveland Indians

93 victoires l’an passé mais la section Centrale de la Ligue Américaine a été raflée par les Twins. En pleine possession de leurs moyens, les Indians seront très difficiles à faire tomber. Francisco Lindor entre dans sa dernière année de contrat et voudra montrer son impact pour signer un contrat digne de son rang. La rotation est solide avec Shane Bieber et Mike Clevinger. Une équipe homogène qui posera de sérieux problèmes.

11. Milwaukee Brewers

Portés par leur très discrète star, Christian Yelich, les Brewers entame cette saison avec de nouveaux visages. 11 nouveaux joueurs intègrent l’effectif de la franchise. Le succès de cette saison et une troisième participation consécutive aux playoffs dépendra de la vitesse d’acclimatation de ces nouveaux.

10. Oakland Athletics

Une troisième année de suite en playoffs ? Les A’s en prennent le chemin. Au niveau des lanceurs, cette année sera sans doute beaucoup plus stable que l’année passée où près de 11 lanceurs partants avait pris part à au moins cinq matchs ! Avec cette saison raccourcie, les lanceurs devront être prêts et efficaces rapidement.

9. Philadelphia Philies

Un recrutement intelligent pour entourer les stars déjà présentes : Didi Gregorius ou encore Jay Bruce. Ils seront là pour aider Bryce Harper et JT Realmuto à aller chercher les Nationals et les Braves dans une des divisions les plus relevées des ligues majeures. Enfin, Zack Wheeler sera aussi un élément déterminant dans la rotation.

8. St. Louis Cardinals

Très peu actifs lors de l’intersaison, les Cardinals vont débuter la saison 2020 avec un effectif complet (un seul forfait) et d’une grande profondeur. Il est très probable de les retrouver en octobre pour de nouvelles aventures en playoffs.

7. Washington Nationals

Les champions surprises de 2019 remettent leur couronne en jeu. Ils démarreront très fort face aux Yankees avec un duel de lanceurs aguerris. Ils ont certes perdu Anthony Rendon, parti aux Angels, mais l’équipe n’en reste pas moins solide. De la à réitérer l’exploit de l’an passé, la mission sera compliquée sur 60 matchs.

6. Minnesota Twins

307. C’est le nombre de home runs frappés par la franchise l’an passé. Et ce n’est que le début ; l’ajout de Josh Donaldson (35 home runs et 94 points produits) augmente encore la force de frappe de la franchise. Si le bullpen continue sur sa lancée, les Twins seront une nouvelle fois en tête de leur division cette année. Pour rêver de mieux ensuite ?

5. Houston Astros

L’intersaison n’a pas été de tout repos pour la franchise. Accusée et reconnue coupable de tricherie lors de leur titre en 2017, la franchise aura une cible sur le dos en permanence cette année. Durant l’intersaison, ils ont perdu Gerrit Cole, parti chez les Yankees. Houston n’est pas tout à fait nu côté lanceur : Zack Greinke et Justin Verlander sont toujours là. Offensivement, l’équipe reste la même avec sa puissance de frappe. José Altuve pourrait bien accrocher les 40% de moyenne au bâton cette année.

4. Atlanta Braves

Deux titre de division consécutifs et les Braves ne comptent pas s’arrêter là. L’effectif repose désormais sur de solides fondations avec Freddie Freeman, Ronald Acuña Jr., Ozzie Albies, Mike Soroka et Max Fried. Cette franchise est complète, du lanceur partant au lanceur finisseur, et les jeunes pousses formées à la maison promettent un avenir solide en tête de la MLB sur les années à venir.

3. Tampa Bay Rays

C’est l’épouvantail de la partie Est dans une Ligue Américaine dominée outrageusement par les Yankees. Avec la masse salariale la plus faible de la ligue, les Rays ont gagné 96 matchs l’an dernier ! Cette année, ils ont comblé les manques sur l’aspect puissance avec la signature de Hunter Renfroe, Yoshi Tsutsugo et José Martínez. L’encadrement de la franchise est l’un des tous meilleurs de la MLB et fera sans doute encore du bon boulot cette année. Attention les Yankees, il y a du monde à la fenêtre…

2. New York Yankees

Ultra-favoris au titre suprême, les Yankees ont profité de la pause pour retrouver leur effectif au complet. Souvent trahis par leur rotation, ils ont sorti le chéquier pour faire venir Gerrit Cole, qui formera un duo de choc avec James Paxton. Côté attaque, Giancarlo Stanton et Aaron Judge sont de retour en forme. Ce dernier a déjà inscrit deux home runs lors du premier match de préparation. Les « Bronx Bombers » sont prêts à retourner aux World Series après 10 ans d’attente.

1. Los Angeles Dodgers

En tête de ce premier « Power Ranking » de la saison 2020, les Dodgers semblent enfin prêt à sauter le pas et gagner un titre qui leur échappe depuis trop longtemps. Mookie Betts vient de signer un énorme contrat de 12 ans et 365 millions de dollars. Cela montre clairement les intentions de la franchise de construire une équipe capable d’aller gagner plusieurs bagues durant la décennie qui s’ouvre. Premier test ce soir avec la réception des Giants. Une occasion en or de montrer au 29 autres équipes qu’ils sont prêts.

Summary
MLB Power Ranking : Quelles sont les forces en présence avant le début de la saison ?
Article Name
MLB Power Ranking : Quelles sont les forces en présence avant le début de la saison ?
Description
Le premier Power Ranking de la saison MLB est arrivé: alors qui est en tête cette semaine ?
Author
Publisher Name
the Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.