Pas de reprise en automne pour la MEAC

Droits d’auteur : x-default

La conférence Mid-Eastern Athletic ou MEAC a annoncé qu’elle ne reprendrait pas ses activité sportives pour le semestre d’automne.

Cette conférence regroupe plusieurs universités de la côte atlantique des Etats-Unis. Ces universités ont la particularité d’être des universités historiquement afro-américaines. Elle se compose de la : Bethune-Cookman University en Floride, Coppin State University à Baltimore dans le Maryland, Delaware State University, Florida A&M University. La Howard University à Washington D.C qui a entre autre comptée parmi ses membres la grande écrivaine, prix Nobel de littérature : Toni Morrisson. University of Maryland Eastern Shore. Morgan State University dans le Maryland. Norfolk State University en Virginie. North Carolina A&T State University. North Carolina Central University et South Carolina Central University.

La conférence devait célébrer cette années 50 ans de compétitions entre universités. Mais malheureusement la crise sanitaire liée au coronavirus va l’en empêcher. Du moins pour le début de l’année au moins.

Le président de l’université d’Howard et président du conseil Dr Wayne A.I Frederick s’est exprimé aussi sujet de cette décision :

« La santé et la sécurité de nos étudiants-athlètes continue d’être priorité. Nous avons pris la décision de surprendre toutes les compétitions sportives après une étude minutieuse des conditions actuelles et des potentiels risques d’exposition que des voyages réguliers liés aux compétitions peuvent engendrer. Bien que nos compétitions aient été suspendues, chaque institution membre devra mettre en place un plan pour les étudiants-athlètes afin d’assurer l’optimisation de leur santé physique et mentale. »

« Une décision difficile » selon le commissaire de la MEAC

« Evidemment c’est une décision difficile car tout le monde veut une saison au semestre d’automne pour les étudiants-athlète, les fans et les autres. Nous sommes responsables de la santé physique et mentale de nos étudiants-athlètes. La sécurité de nos étudiants-athlètes, coachs et staff est primordiale. Et il est impératif que tout le monde reconnaisse qu’il s’agit de notre priorité la plus importante. »

C’est donc par choix de vouloir préserver la santé mentale et leur santé tout court que la conférence MEAC met de côté les sports, et donc le football pour cet automne. Il est clair que les protocoles de sécurité sont très couteux pour les universités. De plus, tout ce qui est amené à la compétition sportive : les voyages, les fêtes, les entraînements sont à la fois des points de dangers potentiels mais surtout des points de stress psychologique important. Tout ceci dans un contexte encore tendu en ce qui concerne la crise sanitaire du coronavirus outre atlantique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.