Jerami Grant ne parlera que de la lutte sociale dans la bulle

Jerami Grant

Les questions sociales vont avoir une place de choix dans la bulle d’Orlando. Les joueurs arboreront des messages sur leur maillots pour continuer à sensibiliser l’opinion sur ces sujets. Interrogé en conférence de presse, Jerami Grant n’a eu qu’un seul sujet à la bouche: le meurtre de Breonna Taylor.

Cette ambulancière de 26 ans à Louisville (Kentucky), a été abattue par la police en mars dernier. Ils recherchaient des stupéfiants en plein milieu de la nuit à son domicile. Son petit ami, pensant avoir à faire à des cambrioleurs, leur a tiré dessus engendrant la réplique immédiate des forces de l’ordre.

Lors de la première question qui lui était adressée sur Nicolas Jokic, voici la réponse qu’il a donné à ESPN:

C’est génial d’être ici avec mes coéquipiers, de rejouer au basket, mais personnellement, comme beaucoup d’autres joueurs je pense, il est impératif d’être concentré sur ce qui importe et compte vraiment dans ce monde. Pour moi, ce sont les meurtriers de Breonna Taylor qui sont toujours en liberté. Je veux parler de ça pendant ces interviews. Je veux insister là-dessus.

Jerami Grant ne fait pas parti de la liste des joueurs qui ont choisi d’apposer un slogan sur leur maillot, préférant parler avec ses propres mots lors des conférences de presse. Cette initiative a été saluée par son coach.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.