Les Indians envisagent aussi un changement de nom

Getty

À l’image des Redskins en NFL, les Indians ont publié hier sur les réseaux sociaux un communiqué dans lequel ils ont ouvert la porte à un possible changement de nom :

« Nous sommes déterminés à avoir une influence positive sur notre communauté et nous prenons au sérieux notre responsabilité dans la promotion de la justice sociale et de l’égalité. Notre organisation est parfaitement consciente que le nom de notre équipe est l’un des moyens les plus évidents pour établir le lien avec la communauté », peut-on notamment lire dans ce communiqué.

Cleveland a créé sa première équipe de baseball en 1900, mais ce n’est qu’en 1915 que les Indians sont devenus le nom officiel de la franchise. Les critiques se sont multipliées dès le début des années 1970, accusant le nom de caricaturer les Amérindiens. En 2018, les Indians avaient dit adieu à « Chief Wahoo », leur logo qui était perçu comme offensant, voire raciste par la communauté amérindienne. « The Tribe » (« La Tribu ») est aussi une manière récurrente de surnommer l’équipe qui a remporté les World Series à deux reprises, en 1920 et en 1948.

« Nous avons eu de nombreuses discussions au sujet de ces problèmes au sein de notre organisation », ont assuré les Indians dans leur communiqué. « La récente agitation sociale dans notre communauté et dans notre pays n’a fait que souligner notre devoir de progresser en tant qu’organisation sur les problèmes relatifs à la justice sociale. »

La mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai dernier après son interpellation par quatre policiers a déclenché un vaste mouvement de protestations aux États-Unis. Il est notamment reproché au gouvernement américain sa passivité lancinante face aux brutalités policières, et plus particulièrement celles dirigées à l’encontre de la communauté afro-américaine.

Également sous le feu des critiques pour leur nom et leur logo, tous deux jugés racistes, les Redskins ont annoncé hier qu’ils allaient procéder à un « examen minutieux » de la tradition et de l’histoire de leur franchise. Dan Snyder, le propriétaire de l’équipe de NFL basée à Washington, avait pourtant déclaré en 2013 : « Nous ne changerons jamais notre nom. C’est aussi simple que ça. JAMAIS. Vous pouvez utiliser des majuscules ».

Les pressions de certains sponsors, comme FedEx, qui détient le nom du stade des Redskins, et Nike, l’équipementier officiel de la NFL, ont visiblement forcé Snyder à revoir sa position. Roger Goodell, le commissionnaire de la Ligue, s’est dit hier « favorable » à ce changement.

Dans leur communiqué, les Indians ont renouvelé leur désir d’agir dans le meilleur intérêt de la communauté : « Alors que l’attention du monde du baseball se porte maintenant sur l’excitation liée à une saison 2020 sans précédent, nous reconnaissons notre place unique dans la communauté et nous sommes déterminés à écouter, à apprendre, et à agir de manière à pouvoir unir et inspirer au mieux notre ville et tous ceux qui soutiennent notre équipe. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.