Ben Simmons « prêt à reprendre » à Disney, selon Brett Brown

Tom Scsczebowski

Brett Brown a confirmé hier que le meneur australien sera bel et bien de retour dans l’effectif des 76ers le 30 juillet prochain.

Alors qu’on cherche des aspects positifs à cette épidémie et à la façon dont les choses se présentent, il y a une chose qui me paraît évidente : cela a permis à Ben de récupérer de sa blessure. Il est prêt à reprendre, et nous avons hâte de le revoir en action, à 100% de ses capacités. Il a travaillé de manière considérable pour que je puisse vous annoncer cela avec autant d’assurance.

Brett Brown, entraîneur des 76ers

Ces déclarations, relayées par ESPN hier, incitent forcément à l’optimisme. Ben Simmons avait dû quitter ses coéquipiers après seulement cinq minutes de jeu, lors d’une défaite face aux Bucks le 25 février dernier, en raison d’une blessure au dos. Le meneur de 23 ans avait ensuite manqué les huit dernières rencontres de son équipe avant la coupure due au coronavirus. Sans Simmons, Philadelphia avait remporté quatre de ses huit matches.

Pour sa troisième année en NBA, Ben Simmons tournait cette année à 16.7 points (à 58.5% de réussite aux tirs), 7.8 rebonds, 8.2 passes décisives et 2.1 interceptions de moyenne. Il avait été invité à Chicago au mois de février, pour l’édition 2020 de l’All-Star Game.

En parallèle, Brett Brown a également donné des nouvelles de Joël Embiid, qui « a travaillé comme aucun autre dans l’équipe » ces derniers mois. Le pivot camerounais confiait récemment s’entraîner six fois par semaine. « Je suis fier de lui. Je le respecte. Je ne l’ai jamais vu autant en forme. Il avait besoin de faire ça. Nous sommes conscients de l’influence qu’il peut avoir sur notre équipe. »

Embiid avait raté cinq matches en raison d’une blessure à l’épaule gauche, avant de revenir face aux Pistons, le 11 mars, pour le dernier match des 76ers avant la fermeture temporaire de la NBA. Titulaire lors de l’All-Star Game, l’intérieur de 26 ans présente cette saison une moyenne de 23.4 points, 11.8 rebonds et 1.3 contre par match.

Sixième de la Conférence Est, avec 39 victoires pour 26 défaites, Philadelphia présente un bilan assez décevant par rapport aux attentes placées en l’équipe en début de saison. Les présences de Ben Simmons et Joël Embiid, tous deux en pleine possession de leurs moyens, seront indispensables à la réussite des 76ers cet été. La franchise de Pennsylvanie aura à cœur de relever la tête, un an après sa déchirante sortie en sept matches face à Toronto, en Finales de Conférence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.