NHL: À Seattle, toujours pas de nom de franchise mais le nom de l’arène dévoilé

Climate Pledge Arena de Seattle
Climate Pledge Arena de Seattle

Seattle va accueillir la 32ème équipe de NHL en 2021. La ville ayant perdu il y a quelques années de cela son équipe de NBA, les Supersonics, la ville ne vibrait plus que pour son équipe de NFL, Les Seahawks, ainsi que pour les Storms en WNBA et les Mariners en MLB.

À lire aussi: NHL : Seattle, un marché à (re)conquérir, épisode 1

Mais l’expansion de la NHL va permettre à cette ville dingue de sport de pouvoir s’enthousiasmer pour une nouvelle équipe. Mais cette équipe n’a toujours pas de nom mais au moins depuis hier, nous connaissons le nom de sa future arène.

Une arène ultra moderne et zéro-carbonne

C’est Jeff Bezos, via son compte Instagram, qui a dévoilé le naming de la future salle de Seattle.

Plutôt que de s’appeler l’Amazon Arena, le patron de la firme américaine a préféré la nommer: Climate Pledge Arena. Littéralement, L’Arène du Fléau Climatique. Une manière de rappeler que l’urgence climatique est bien présente.

Le site The Athletic détaille le projet qui accueillera à la fois les Storms en WNBA et la future franchise de NHL :

  • L’arène utilisera de l’eau de pluie récupérée dans le système de fabrication de glace. Les détenteurs de billets de saison seront également invités à apporter leurs propres eaux de pluie collectées et à les ajouter aux réservoirs qui seront construits près de l’arène afin qu’ils puissent contribuer à la fabrication de la glace de l’équipe. « Maintenant, ils peuvent entrer dans l’arène et dire que c’est ma glace, j’ai aidé à faire cette glace », a déclaré Leiweke, CEO de Oak View Group.
  • L’arène sera une installation zéro déchet pour toutes les opérations et les événements, et d’ici 2024, les plastiques à usage unique seront éliminés. Les responsables prévoient qu’au moins 95% des déchets de l’aréna seront détournés des sites d’enfouissement – une initiative qui vient de l’artiste Billie Eilish, lauréate d’un Grammy Award, qui met au défi les promoteurs et les lieux de réduire les déchets.
  • L’arène entièrement électrique sera alimentée par de l’électricité 100% renouvelable via l’utilisation de panneaux solaires sur place et d’autres sources d’énergie renouvelables.
  • Les émissions de carbone liées aux événements de la Climate Pledge Arena seront mesurées et les résultats seront rendus publics.
  • Au moins 75% des options alimentaires de l’arène proviendront de sources locales pour aider à soutenir les fermes et les producteurs régionaux, tous les restes viables des événements étant donnés aux programmes alimentaires locaux.
  • Les billets pour les matchs de la LNH et de la WNBA serviront de laissez-passer pour les transports en commun, y compris pour le monorail de Seattle.
  • Le fait que les concepteurs aient décidé de réutiliser le toit original de 44 millions de livres de l’arène d’origine datant de l’Exposition universelle de Seattle en 1962, contribuera également à réduire l’empreinte carbone du processus de construction.

Le projet par Oak View Group coutera la bagatelle de 1 milliards de dollars. Bien plus que les 650 millions prévus au départ du projet. En parallèle, Jeff Bezos et Oak View Group vont réaliser une collecte de fond à destination d’association pour le climat:

Pour que Jeff Bezos soit si émotionnellement impliqué et réfléchisse à cela et crée le nom et crée le montant d’argent que nous allons collecter parce que nous allons collecter 100 millions de dollars au cours de ce contrat pour redonner aux organismes de bienfaisance qui sont sur le point la planète et la guérison de la planète.

Leiweke

Cette arène, la première zéro-carbone au monde, sera la première d’une série de constructions sportives dites « durables » à travers le monde. Le groupe est également à l’origine de la Belmont Arena des Islanders de New-York, le Moody Center à l’University of Texas à Austin; une nouveau centre à Palm Springs où l’équipe affiliée de AHL de Seattle jouera mais aussi des projets à Manchester et à Milan pour les JO d’hiver de 2026.

Seattle mérite d’avoir plus d’équipe de sport tant cette ville vit au rythme du sport. Un premier pas est franchi avec le naming de la nouvelle salle. Il ne reste plus que le nom définitif de la franchise de NHL dont l’annonce a été repoussé à cause du du covid-19. Les rumeurs se dirigent vers le nom suivant: les Krakens de Seattle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.