MLB: Qui serait en playoffs si on prenait le classement 2019 au bout de 60 matchs ?

La nouvelle est tombée ce mardi 24 juin aux alentours de 4h. Une saison de MLB aura bien lieu en 2020. Le format de la saison sera inédit : une saison de 60 matchs dont 40 contre les adversaires de division et 20 en interligue.

D’un point de vue des règles, le DH est universel, le salaire au prorata (60/162eme) ainsi qu’un coureur placé en 2ème base dans la 10eme manche en cas d’égalité.
Pour ce qui est des dates, la saison débutera le 24 juillet et une trade deadline le 31 août et la fin de la saison régulière le 27 septembre.

Le but de cet article est de voir quel aurait été le classement si en 2019 la saison n’avait duré que les 60 premiers matchs.
Quelles prédictions peut on faire sur cette saison 2020 avec le calendrier de 60 matchs et quel tableau de play-off cela donnera-t-il en octobre ?

En 2019, qui aurait été en playoffs après 60 matchs ?

Si la saison s’était arrêtée au bout de 60 matchs, les équipes championnes de divisions auraient été donc : Dodgers, Cubs et Phillies en National League et Astros, Twins et Yankees en American League. Les quatre Wild Card auraient été : Rangers, Rays, Brewers et Braves.

Au terme des 162 matchs, les champions de divisions avaient été les Dodgers, Braves et Cardinals en NL et Astros, Yankees et Twins en AL avec les Nationals, les Brewers les Rays et les Athletics en Wild Card.

Cela représente 50% des équipes championnes à la fin qui l’auraient été également en 60 matchs. En revanche 4 équipes qui avaient un ticket de play-off (titre de division ou file card) au 60ème match n’ont pas vu le baseball en octobre. De plus, en NL une équipe qui était WC a été championne de division (Braves) et inversement en AL (Rays).

Les prédictions The Free Agent pour 2020

Pour ce qui est de 2020, certaines équipes comme les Dodgers ou les Yankees ne seront pas impactées par la réduction du calendrier. En effet, leur marge est tellement conséquente qu’ils seront sans aucun doute champion de division (respectivement NL West et AL East).

Pour la NL Centre l’équipe championne est difficile à prévoir tant les niveaux sont proches : les Brewers vont récupérer Yelich à 100% mais leur rotation est faible, les Cardinals sont toujours bien armés mais leur rooster prend de l’âge et jouer toute une régulière sur 2 mois peut leur poser des problèmes physiques à devoir enchaîner rapidement et les Cubs qui a une équipe de frappeur jeune mais une rotation assez âgée et qui semble avoir du mal à repartir de l’avant comme un contre coup de 2016.

La dernière division de Nationale, l’est est la division la plus indécise : Braves, Philies, Mets ou encore Nationals sont tous les 4 capable de se qualifier pour la post-season.
Les mets ont une rotation solide et un Alonso en feu, les Philies espèrent enfin qu Harper retrouvera le niveau pour lequel Philadelphie a explosé son porte monnaie ou encore Washington sur l’élan du titre de l’année passée qui a montré que sur une partie de saison tout le monde est capable de jouer à un niveau permettant de voir octobre.

En American league, à l’ouest Houston reste le favori mais il faudra scruter de près comment l’équipe texane gère sa saison après les révélations de triche concernant les WS 2017. L’avantage pour eux est l’absence de public lorsqu’ils seront théoriquement à l’extérieur et seront pas conspués à juste titre, même si les Angels ont ramené Rendon pour épauler Trout même si la rotation reste moyenne avec aucune signature majeure dans ce sens. Enfin Oakland avec son IF de rêve ne fait jamais de bruit mais est toujours présent pour jouer le ticket gagnant.

En AL Centre, les Twins auront du souci à se faire pour conserver leur place à cause du recrutement XXXXL des White Sox qui jouent clairement le titre de division. Cleveland avec la perte de Kluber via un trade et Lindor qui n’a toujours pas prolongé est dans une position délicate.

L’avis de la rédaction sur des projections 2020 sur une saison de 60 matchs :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.