NBA: Budenholzer ravi de pouvoir compter sur un Giannis à 100%

La reprise approchant, les équipes commencent à faire état de leur forces en présence. Les Bucks de Milwaukee, leader à l’Est au 11 mars et favoris pour le titre, pourront compter sur un Giannis en pleine possession de ses moyens. Le coach de la franchise, Mike Budenholzer, se réjouit que la « pause » ait pu contribuer au retour en forme de son franchise player.

Un avantage de taille pour les Bucks

Pour Coach Bud, « c’est un énorme avantage pour [eux] d’avoir Giannis complètement et totalement en forme ». Pour ESPN, il ajoute également:

Qui peut dire comment les choses se seraient passées si nous avions continué à jouer? Je ne suis pas certains qu’il serait sûr de dire que [Giannis] aurait manqué quelques semaines. Cela aurait-il pu être moins? Peut être. Cela aurait-il pu être plus? Peut-être.
Nous pouvons regarder en arrière et dire: « Wow, je me demande ce qui se serait passé là-bas. Mais ce qui est génial, c’est qu’il est en bonne santé maintenant. Giannis est si dur, et il guérit si vite, et il aurait ressenti une pression pour revenir plus tôt. [La pression] ne serait pas venue de nous – tout est auto-induit avec Giannis. L’une de nos tâches les plus difficiles aurait été de le retenir.

mike budenholzer pour espn

Dans leur conquête du titre, les Bucks ont besoin de toutes les forces en présences et Giannis domine tellement une nouvelle fois cette saison que son absence aurait été fatale.

Une gestion stricte du temps de jeu

C’est le fameux load management. Cette manière de gérer le temps de jeu de ces joueurs pour les préserver un maximum en vue des playoffs. l’année passée, Toronto l’avait réalisé à merveille avec Kawhi. Il avait été champion.

Cette saison Giannis n’a joué qu’une moyenne de 30.9 minutes par matchs. Suffisant pour le greak freak pour dominer la ligue. les autres joueurs, comme Middleton ou Bledsoe sont en dessous des 30 minutes de jeu.

C’est aussi un avantage de taille pour les Bucks quand on sait que les franchises placent souvent le curseur des minutes jouées de leur top joueurs très haut en playoffs.

La franchise s’est concentrée durant toute la pause à se préparer à affronter les meilleures équipes lors des playoffs. Chose plus aisée avec l’effectif au complet et en forme.

Heureux de la reprise quelle qu’elle soit

Pour Budenholzer, la reprise semble être un soulagement. Certes, elle se fera sur terrain neutre, mais le coach de Milwaukee se satisfait déjà de pouvoir reprendre le chemin des parquets

S’ils nous avaient mis sur la lune, et que nous n’avions pas d’avantage sur le terrain, compte tenu de tout ce qui s’est passé dans le pays, c’est un petit prix à payer. Donc, nous n’aurons aucune chance pour un énorme Game 7 au Fiserv Forum.
Nous n’allons pas nous asseoir et pleurer à ce sujet. Au moins, nous avons eu la chance de jouer. Cela aurait été bien pire si cette équipe n’avait jamais eu la chance de voir jusqu’où cela pouvait aller, si elle n’avait jamais eu la chance de se rendre aux playoffs. »

En tête et favoris à l’Est, Les Bucks filaient tout droit vers la Finale NBA, une première depuis 1971 et leur seul titre. Reste à savoir si ce seront les Lakers ou les Clippers qui leur feront face.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.