Gestion de crise: Rob Manfred n’est pas le meilleur

Morning Consult a interrogé des personnes s’identifiant comme fans de sport sur les patrons de ligues et leur gestion de la crise du Covid-19.
Leur réponse sont sans appels: Adam Silver est celui qui a le mieux gérer cette crise et a proposé le meilleur plan de reprise.
À l’inverse, Rob Manfred n’a pas les faveurs des répondants.

L’épine dans le pied de Manfred: les négociations interminables

Les échanges de lettres, de propositions entre la MLB et la MLBPA a réellement affecté Rob Manfred et la perception des amateurs de baseball et de sports en général. Rob Manfred semble avoir perdu tout contrôle de la situation en se plaçant assez clairement du côté des propriétaires de franchises. Il ne semble pas assurer son rôle de tiers de confiance que doit jouer le commissaire de la MLB.

L’accord du mois de Mars était une base solide pour une reprise rapide du baseball mais c’est rapidement trouvé être un simple gribouillis sur un coin de table pour Manfred. Certes, cet accord lui donne le pouvoir de décider où quand et comment la saison peut reprendre mais ce faisant, Manfred endosse le mauvais rôle.

Mais de manière plus large, le baseball tout entier souffre et souffrira de cette gestion plus que moyenne de la crise du Covid-19. Les audiences TV sont en baisse et le baseball peine à se renouveler et à attirer les plus jeunes. Ces derniers se tournent d’avantage vers la NBA ou le soccer.

La NBA tire son épingle du jeu

La communication extrêmement bien gérée de la part d’Adam Silver permettent aujourd’hui à la NBA d’entrevoir un ciel dégagé. Depuis le 11 Mars, Adam Silver a communiqué avec parcimonie et seulement quand cela était nécessaire. Il a aussi pour lui d’entretenir de bonnes relations avec la NPBA et Chris Paul.

Il n’est à aucun moment revenu sur ces dires et/ou promesses et a semblé toujours prudent quand aux propositions faites pour la reprise. On se souvient d’avoir attendu plusieurs semaines avant de connaître les dates précises de la reprise.

Depuis le début de la crise, la NBA et Adam Silver sont apparus comme leader. Les autres ligues ont toutes regardé attentivement les actions prises par Adam Silver pour prendre les leurs. Rob Manfred n’a pas du tout suivre à la lettre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.