Le baseball dans l’impasse la plus totale

Rob manfred
Baseball commissioner Rob Manfred pauses while speaking to the media at the owners meeting in Arlington, Texas, Thursday, Nov. 21, 2019. (AP Photo/LM Otero)

Reprendra, reprendra pas ? ces dernières semaines ont été ponctuées par des propositions, des contre propositions des uns et des autres jusqu’à hier soir. Hier soir, Rob Manfred, commissaire de la MLB, ne semblait plus aussi confiant quand à la tenue d’une saison 2020 de baseball. Une volte-face impressionnante de sa part qui risque de ne pas plaire à tout le monde.

La confiance en berne

Après la dernière proposition de la MLB de jouer 72 matchs payés 85% des salaire au pro-rata, la MLBPA n’a même pas daigné répondre. Tony Clark, le directeur exécutif de la MLBPA avait simplement répondu: « Dites-nous où et quand ».

Mais hier soir, Rob Manfred était invité dans l’emission The return of sports d’ESPN et s’est ainsi pourfandu d’une volte-face concernant son optimisme sur le tenue de la saison 2020:

Je ne suis pas confiant « , a déclaré Manfred. » Je pense qu’il y a un risque réel; et tant qu’il n’y a pas de dialogue, ce vrai risque va continuer … C’est juste un désastre pour notre jeu, absolument pas question. Cela ne devrait pas se produire, et il est important que nous trouvions un moyen de le dépasser et de remettre le jeu sur le terrain au profit de nos fans. « 

rob manfred

Très peu de temps après, Tony Clark a répondu :

« Les joueurs sont dégoûtés qu’après que Rob Manfred a déclaré sans équivoque aux joueurs et aux fans qu’il y aurait » 100% « une saison 2020, il a décidé de revenir sur sa parole et menace maintenant d’annuler toute la saison. Toute implication que l’Association des joueurs a en quelque sorte retardé les progrès sur les protocoles de santé et de sécurité est complètement faux, car Rob a récemment reconnu que les parties sont «très, très proches». Cette dernière menace n’est qu’une indication de plus que la Ligue majeure de baseball négocie de mauvaise foi depuis le début. Il s’agit toujours d’extraire des réductions de salaire supplémentaires des joueurs et ce n’est qu’un autre jour et une autre tactique de mauvaise foi dans leur campagne en cours. « 

Tony Clark

Ce qui ressort de cette volte-face, c’est que Rob Manfred ne joue plus son rôle de tiers de confiance. Il n’est plus l’homme du milieu, celui qui doit entendre les propriétaires et les joueurs. Rob Manfred semble avoir choisir très clairement son camps: Les propriétaires.

Un désastre pour le baseball

La MLB a déjà connu des grèves, la plus récente en 1994. Dans l’opinion des fans, ce n’est jamais une bonne chose de voir des millionnaires se battre contre des milliardaires, même dans le pays de l’argent Roi.

S’il n’y a pas de saison 2020, les fans vont être très très déçu et en colère car ils tiennent à leur sport.

Économiquement, il vaut mieux une saison écourtée, que pas de saison. Les droits TV pourront être honorés et les franchises encaisseront tout de même quelques recettes. Certes les franchises pourraient enregistrer des pertes mais ce n’est rien à côté d’une saison blanche. Et cela va bien au-delà de la saison 2020.

L’impact sur la ligue et sur le sport en général se fera sentir longtemps. Prenons l’exemple de 1994. Les audiences sont en bernes, l’affluence dans les stades diminue et ne se rajeunit pas. À cela vient s’ajouter une grève qui privera les fans de World Series. Seule l’année 1904 n’avait pas vu de World Series, les deux guerres mondiales n’ont pas stoppées le baseball.

Pour 1994, s’en est suivi une période peu glorieuse pour le baseball: La Steroïd Era. Période durant laquelle, l’utilisation de stéroïdes étaient autorisés, décuplant ainsi les performances des joueurs. Mais également, cela a éveillé le doute sur toutes les performances de joueurs comme Bonds, McGwire, Sosa. Alors oui, le baseball avait retrouvé le coeur des américiains mais à quel prix.

Rob Manfred est-il prêt à subir une nouvelle période controversée pour son sport ?

Messieurs : Débrouillez-vous mais trouvez un accord !

En anglais, nous aurions écrit: Get it Done !. C’est clairement l’état d’esprit aujourd’hui de nombreux fans de baseball, dont je fais parti.

48 matchs, 72, qu’importe mais entendez-vous rapidement. Le temps jouent contre nous tous. Ne pas avoir de saison à cause d’une pandémie inédite, c’est une chose. Ne pas avoir de saison parce que des millionnaires n’arrivent pas à s’entendre sur qui va prendre le plus de risque financier, très peu pour nous.

Remarque à destination de Rob Manfred: 72 matchs à 85% du salaire équivaut à 48 matchs à 100% 🤔

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.