Le 1er Juin 1982, Rickey Henderson marque l’histoire de la MLB

Il y a des dates importante en MLB dans son histoire. Celle du 1er Juin 1982 est associée au joueur des Athletics d’Oakland, Rickey Henderson. D’une manière plus générale, Ricky Henderson a marqué la MLB de son empreinte.

Le meilleur voleur de base de l’histoire de la MLB

En cette journée du 1er Juin 1982, les A’s d’Oakland recevaient les Redsox de Boston. Ce jour là, pour le 51ème match des A’s de la saison, Rickey Henderson vola deux bases pour atteindre le nombre impressionnant de 50 bases volées.

Il devint le joueur le plus rapide de l’histoire à atteindre ce nombre dans une saison MLB. Très vite Henderson a été identifié comme une menace sur cet aspect du jeu. Dès 1980, il devint le 3ème joueur de l’ère moderne à atteindre les 100 bases volées après Maury Wills (104) en 1962 et Lou Brock (118) en 1974.

Sur ce match en lui même, Rickey est impliqué dans 2 des 3 points de son équipe, frappant un home runs et produisant deux RBIs.

Cette année 1982 sera exceptionnelle pour Rickey Henderson. Au moment du All star Break, il totalisa 84 bases volées, pour terminer la saison à 130 bases volées. il établit ainsi le record de bases volées sur une seule saison. Il vola plus de bases que 14 équipes de l’American league cette saison là !

Il terminera sa carrière avec 1406 bases volées, record absolu en MLB.

World Series, Yankees et Hall of Fame

Rickey Henderson ne peut pas se résumer uniquement sur son nombre de base volées. Durant ses 24 années de carrière le joueurs connaîtra 9 franchises différentes. Mais c’est avec les Yankees de New-York et les Blues Jays de Toronto qu’il remportera deux World Series en 1989 et 1993.

En plus d’être un voleur de bases redoutable, Rickey frappe de mieux en mieux à mesure que son corps se transforme. Il détient le record All-time du nombre de lead-off home runs (81), le nombre de runs (2 295) et sera 3 fois vainqueur du Silver Slugger Award. Un journaliste de Sports Illustrated, Jim Murray, a même comparée la strikezone d’Henderson au coeur d’Hitler, la décrivant plus petite que ce dernier.

Il avait une façon très particulière d’appréhender ses passage au marbe. Il descendait très bas sur ses appuis pour « mieux voir la balle » selon ses dires. Malgré cette posture atypique, Henderson n’en était pas oins un redoutable frappeur, puissant. Sa moyenne en carrière sera de .279 au bâton

10 fois all star, 12 fois leader de l’American league en bases volées, Henderson empile les records et sera donc logiquement introduit au All of fame en 2009 avec 94.81% des votes.

Son héritage est aujourd’hui indéniable lorsque l’on regarde des joueurs comme Acuña Jr, capable de réaliser une saison à presque 40 bases volées et plus de 40 home Runs. Ce dernier s’est même fixé comme objectif d’être le premier joueur de l’histoire à voler 50 bases et frapper 50 homeruns en une seule saison.

Mais les records de Henderson semble pour le moment indétrônables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.