L’association des joueurs proposent une saison plus longue et insistent sur les salaires pro-ratisés

Hier soir, l’association des joueurs de MLB, a répondu à la proposition de la MLB par une contre-proposition insistant sur une saison plus longue que 82 matchs et des salaire au pro-rata du nombre de matchs disputés sans réduction supplémentaire.

A lire aussi: Les joueurs rejettent la proposition de la MLB en matière de salaire

Une fin de non-recevoir

Le lanceur des Nationals, Max Scherzer, membre du comité exécutif a déclaré dans un tweet hier que l’association des joueurs rejetait la dernière résolution de la MLB.

Il déclare ainsi que les joueurs avaient déjà consentis à une réduction de salaire avec une base pro-ratisé. Ce n’est donc pas acceptable pour la MLBPA d’accepter une seconde vague de réduction de salaire compte tenu des informations mis à leur disposition. Il a émis également le souhait de rendre public la documentation de la stratégie économique de la MLB.

L’accord de mars comme référence

Ce qui ressort de la proposition des joueurs c’est que l’accord signé en mars est une base actée pour les joueurs. Pour rappel, cet accord prévoit une saison à 81 matchs avec la moitié du salaire versé. Cette réduction de salaire équivaut à 2 milliards de dollars d’économie pour les franchises.

Cet accord prévoyait initialement un « nombre raisonnable de matchs de saison régulière au-delà de la fin initialement prévue de la saison régulière », créant apparemment la possibilité de prolonger le calendrier jusqu’en octobre et de jouer au moins une partie de la post-saison sur des sites neutres pour se prémunir de potentielles intempéries sur la fin d’année. Les villes de Houston ou Los Angeles avaient été cité comme site d’accueil potentiels.

Dans le même temps, cet accord donnait les pleins pouvoirs à Rob Manfred, commissaire de la MLB, pour décider du sort de la saison. Il peut décider du nombre de matchs, du planning et donc si la saison sera jouée ou non.

Un compromis en vue ?

L’accord de mars va donc dans le sens diamétralement opposé de la résolution des propriétaires des franchises. Compte tenu des ces informations, il semblerait qu’un blocage soit inévitable.

Cependant une porte de sortie semble possible. Les joueurs ont discuté de la possibilité d’être payé sur 81 matchs tout en jouant une saison à plus de 100 matchs. Ainsi les joueurs feraient appliquer l’accord de mars, tout en jouant « gratuitement » des rencontres supplémentaires.

Il est évident que les joueurs n’accepteront pas de propositions où les joueurs partageraient le risque financier mais porteraient seuls le risque sanitaire. Pour éviter un blocage et un report du début du second Spring training, le dialogue doit absolument débuter cette semaine ou au plus tard en début de semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.