Draft NHL: le besoin de chaque équipe, épisode 4

Suite et fin aujourd’hui de notre série sur le besoin de chaque équipe lors de la Draft NHL de 2020. Après la Métropolitaine, la Pacifique et la Centrale, nous terminons par la division Atlantique.

Les directeurs généraux de ces équipes vont travailler fort lors de cette séance de repêchage avec pas moins de 73 choix sur les 217 au total. Montréal et Ottawa sont les deux équipes qui parleront le plus avec respectivement 14 et 13 (ou 12) choix.

Bruins de Boston

Source: Giphy / NHL
Source: The Free Agent

Classements : 1er dans l’Est / 1er au général Participation au format 24 équipes : Oui

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Joakim Nordström – ATT
Torey Krug – D
Zdeno Chara – D
Kevan Miller – D
Alex Petrovic – D
Aders Bjork – ATT
Jake DeBrusk- ATT
Matt Grzelcyk – D
Peter Cehlarik – ATT
Brett Ritchie – ATT

Tout le monde se souvient de la première séance de repêchage de Don Sweeney à la tête des Bruins. En échangeant Doug Hamilton et Milan Lucic, il a pu parler trois fois consécutivement lors du premier tour en 2015.

Malheureusement pour lui, seul un de ces trois choix, Jake DeBrusk, joue régulièrement. Il eut le nez plus creux au 2ème tour, en jetant sur dévolu sur Brandon Carlo. L’année suivante, il repêcha Charlie McAvoy au 14ème rang, depuis Boston joue les premiers rôles et était prêt cette année à faire un long voyage ce printemps.

Les succès de l’équipe ont, comme pour tant d’autres, tari peu à peu la source. La fin de carrière annoncée de Zdeno Chara et le possible départ de Torey Krug vont forcer les Ours à se renforcer en défense. Sweeney donnera rapidement une audition à Urho Vaakanainen, le prospect numéro un en défense. Cependant l’absence de choix de premier tour va rendre les choses plus compliquées.

Sabres de Buffalo

Source: NHL.com
Source: The Free Agent
Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

Classements : 13ème dans l’Est / 25ème au général       Participation au format 24 équipes : Non

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Wayne Simmonds – ATT
Michael Frolik – ATT
Jimmy Vesey – ATT
Zemguns Girgensons – ATT
Johan Larsson – ATT
Vladimir Sobotka – ATT
Matt Hunwick – D
Sam Reinhart – ATT
Casey Middlestadt – ATT
Brendon Montour – D
Dominik Kahun – ATT
Victor Olofsson – ATT
Curtis Lazar – ATT
Linus Ullmark – G

9 ans sans apparition aux séries éliminatoires, et pourtant tout semble se répéter pour les Sabres. Après un début convaincant, la chute est arrivée. Les résultats au repêchage ne sont guère plus encourageants.

Jason Botterill devra faire mieux cette saison pour redonner un peu d’espoir aux fans des Bisons. L’avenir paraît plus radieux avec les arrivées prochaines de Dylan Cozens, Casey Middlestadt ou encore Rasmus Asplund à l’attaque. En attendant, le DG de Buffalo s’emploiera à trouver des soutiens à Jack Eichel et Jeff Skinner.

Lors de cette séance, il faudra enfin trouver un marqueur naturel afin d’aider ces deux stars.

En défense, avec Dahlin et Jokiharju, la franchise new-yorkaise a sa paire numéro une pour quelques années. Les autres membres de la brigade défensive arrive sont de bons vétérans. Il n’y a donc pas trop de soucis à se faire de ce côté.

Red Wings de Détroit

Source: Giphy / NHL
Source: The Free Agent

Classements : 16ème dans l’Est / 31ème au général      Participation au format 24 équipes : Non

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Sam Gagner – ATT
Jonathan Ericsson – D
Trevor Daley – D
Cody Goloubef – D
Jimmy Howard – G
Johan Franzen – ATT
Kyle Brodziak – ATT
Anthony Mantha – ATT
Tyler Bertuzzi – ATT
Adam Erne – ATT
Robby Fabbri – ATT
Brendan Perlini – ATT
Christoffer Ehn – ATT
Dmytro Timashov – ATT
Madison Bowey – D

Steve Yzerman était conscient que la tâche à accomplir ne serait pas facile. Après avoir été le modèle de construction et de succès pour toute la ligue, la franchise du Michigan est en décrépitude. Depuis son passage dans la conférence Est, les Wings n’ont jamais dépassé le premier tour des playoffs et pire encore n’ont pas participé à la danse du printemps depuis 2016.

Pour cette franchise historique douée pour développer ses talents, cela aurait dû dire que les jours sombres n’étaient que temporaires mais cette année encore elle finira dernière de la ligue.

Tout n’est pas si horrible, Stevie Y. a mis la main sur un défenseur plein de promesse en Moritz Seider. Il devrait faire partie de la relance la saison prochaine, tout comme Michael Rasmussen, Filip Zadina et Joe Veleno en attaque. Si l’on en croît les probabilités, Alexis Lafrenière viendrait compléter le portrait d’une future puissance offensive.

Panthers de la Floride

Source: Giphy / NHL
Source: The Free Agent

Classements : 11ème dans l’Est / 18ème au général       Participation au format 24 équipes : Oui

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Mike Hoffman – ATT
Evgeni Dadonov – ATT
Erik Haula – ATT
Brian Boyle – ATT
Mark Pysyk – ATT
Dominic Toninato – ATT
Aleksi Saarela – ATT
Lucas Wallmark – ATT
MacKenzie Weager – D
Joshua Brown – D
Dryden Hunt – ATT

Lorsque vous réunissez Joel Quenneville et Dale Tallon dans la même organisation, les fans rêvent à une réincarnation de la dynastie de Blackhawks. Et même si le casting est un peu moins reluisant et prometteur que Kane et Toews, il en reste du tout alléchant.

Les Panthers peuvent compter sur une équipe compétitive mais qui tarde à confirmer. L’ajout à gros prix de Bobrovski et de Coach Q démontre une envie de gagner sous le beau soleil de Floride. La potentiel perte de Mike Hoffman et Evgeni Dadonov en attaque pourrait quelque peu ralentir le processus. Deux à trois jeunes, Grigori Denisenko, Owen Tippett et Henrik Borgstrom frappent toutefois à la porte et pourraient venir compenser leurs départs.

Tippett a connu une saison productive dans la Ligue Américaine. Denisenko a gagné ses galons dans la KHL et traversera l’Atlantique. Borgstrom lui aussi suivre ce chemin mais dans le sens inverse, il n’a pas apprécié être envoyé à Springfield avec le club-école.

Après s’être assuré de trouver un successeur à Bobrovski en choisissant Spencer Knight au premier tour de la draft 2019, Tallon devra trouver plus d’homme pour défendre son territoire. Il devrait pouvoir trouver son bonheur en première ronde.

Canadien de Montréal

Source: imgflip.com
Source: The Free Agent

Classements : 12ème dans l’Est / 24ème au général         Participation au format 24 équipes : Oui

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Dale Weise – ATT
Christian Folin – ATT
Keith Kinkaid – G
Max Domi – ATT
Charles Hudon – ATT
Jake Evans – ATT
Lukas Vejdemo – ATT
Xavier Ouellet – D
Victor Mete – D
Noah Juulsen – D

Verra-t-on Marc Bergevin danser à sa table (ou dans son salon) lors du prochain repêchage ? Le DG du Canadien s’était en tout cas assuré de monopoliser l’attention lors de cette séance organisée originalement au Centre Bell.

Le repêchage est selon lui le meilleur moyen de trouver des joueurs d’impact et de construire une équipe gagnante. Le temps passe et les résultats se font t’attendre. Le Tricolore aurait dû voir sa saison s’arrêter en avril encore une fois. Certains partisans s’étaient faits à l’idée que cette nouvelle désillusion leur permettrait peut-être de voir Alexis Lafrenière enfiler le chandail rouge sur le podium, en scandant son nom, comme ils l’avaient fait pour Louis Leblanc en 2009 …

Le calendrier régulier a mis en lumière les manques profonds de cette formation. Où est le joueur d’impact à l’attaque permettant à Gallagher et Tatar d’avoir des matchs ordinaires ? Après une bonne première campagne, Jesperi Kotkaniemi n’a pas pu confirmer. Nick Suzuki a montré d’excellente chose mais sera-t-il le centre numéro 1 qui mènera le CH au succès ?

En défense, Jeff Petry, Shea Weber et Ben Chiarot ont oscillé entre le bon et le moins bon, Cale Fleury à l’image de Suzuki à l’attaque a montré qu’il était un joueur de la Ligue Nationale mais qu’il avait encore besoin de temps.

Dans les buts, Carey n’a pas toujours été Carey et le prince Kinkaid s’est rapidement transformé en crapaud. Cayden Primeau doit encore gagner en confiance pour s’assurer de la place derrière Jesus Price.

Les noms de Romanov, Norlinder, Caufield ou Ylonen vont briller les yeux des montréalais mais quand seront-ils prêts ? Et à part Caufield qui pourra remplir les filets adverses ? 14 chances s’offrent à Bergevin et Trevor Timmins mais seront-ils encore là quand ils écloront ?

Sénateurs d’Ottawa

Source: Giphy / NHL
Source: The Free Agent

Classements : 15ème dans l’Est / 30ème au général         Participation au format 24 équipes : Non

Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Michael Boedker – ATT
Scott Sabourin – ATT
Mark Borowiecki – D
Ron Hainsey – D
Craig Anderson – G
Ryan Callahan – ATT
Clarke MacArthur – ATT

Chris Tierney – ATT
Coonor Brown – ATT
Anthony Duclair – ATT
Jayce Hawryluk – ATT
Rudolfs Balcers – ATT
Nicholas Paul – ATT
Andreas Englund – D
Filip Chlapik – ATT
Christian Jaros – D

Après une troisième saison de suite sans playoffs, les astres semblent petit à petit s’aligner pour les Sénateurs. Le succès ne sera pas pour la campagne prochaine, mais les suivantes s’annoncent victorieuses. Le système regorge de talents et la draft de cette année ne devrait que l’améliorer encore.

Avec deux choix très tôt et peut-être un troisième au premier tour puis trois autres au second, Pierre Dorion peut facilement combler les quelques trous qu’il reste dans sa structure.

Il utilisera un de ces choix pour trouver le centre numéro 1 qui fera briller encore plus Brady Tkachuk et un remplaçant à Craig Anderson.  C’est ironique mais ce sont les seuls réels besoins de cette équipe qui a tout pour devenir une garnison terrifiante.

Lightning de Tampa Bay

Source: Giphy / NHL

Classements : 2ème dans l’Est / 4ème au général           Participation au format 24 équipes : Oui

Source: The Free Agent
Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Patrick Maroon – ATT
Kevin Shattenkirk – D
Zach Bogosian – D
Luke Schenn – D
Mike Condon – G

Mitchell Stephens – ATT
Anthony Cirelli – ATT
Carter Veraeghe – ATT
Mathier Joseph – ATT
Mikhail Sergachev – D
Erik Cernak – D

Comme toute équipe qui cherche à gagner depuis plusieurs années, le Lightning a perdu de nombreux jeunes et choix. L’énorme désillusion de la saison passée a eu un impact sur leur début de calendrier mais tout s’est remis en place rapidement.

Julien Brisebois a une nouvelle fois pris le pari d’échanger son premier choix et a même transigé Nolan Foote, sélectionné au premier tour en 2019. La victoire doit arriver le plus tôt possible sans quoi l’orage pourrait faire des dégâts.

Avec ses huit choix et l’obligation de laisser partir un vétéran pour ne pas dépasser le plafond salarial, Tampa doit regarnir la banque d’espoirs à tous les postes.

Maple Leafs de Toronton

Source: Giphy / NHL

Classements : 7ème dans l’Est / 12ème au général           Participation au format 24 équipes : Oui

Source: The Free Agent
Agents libres sans restrictionAgents libres avec restrictions
Kyle Clifford – ATT
Jason Spezza – ATT
Cody Ceci – D
Tyson Barrie – D
Nathan Horthon – ATT
David Clarckson – ATT

Denis Malgin – ATT
Frederik Gauthier – ATT
Travis Dermott – D
Ilya Mikheyev – ATT
Jeremy Bracco – ATT

Les Maple Leafs sont jeunes et talentueux, cela ne fait aucun doute. Ajouté à cela, John Tavares, Frederik Andersen, Kyle Clifford et Jake Muzzin, vous devriez obtenir une équipe gagnante. L’adage « l’espoir fait vivre » semble pourtant de mise à Toronto.

Le succès tarde à arriver. Les choix et les espoirs disparaissent afin de renforcer l’équipe qui cherche à gagner. Les Leafs sont dans cette situation et tout cela pourrait n’être qu’un gâchis si Matthews, Marner et consorts ne ramènent pas la Coupe.

Kyle Dubas jettera certainement son dévolu sur des joueurs à caractère défensif, qu’ils soient attaquants ou défenseurs. Ils sont souvent disponibles lors des tours lointains, et Toronto y a des choix. Reste seulement à frapper juste.

Nous arrivons au bout de notre voyage à travers le continent. N’hésitez pas à apporter votre contribution. Dites-nous si vous êtes d’accord ou si notre analyse de votre club de coeur n’est pas satisfaisante ou encore si vous aimez ce genre de contenu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.