Draft NHL: Le besoin de chaque équipe, épisode 3

Après la Métropolitaine et la division Pacifique hier, nous nous attardons aujourd’hui sur le besoin de chaque équipe de la division Centrale pour la Draft NHL.

La division Centrale fait figure de bonne élève, l’ensemble de ses représentants participerait à l’éventuel format de retour à 24 équipes. Elle accueille les vainqueurs de 4 des 10 dernières Coupe Stanley. Sortir de cette division est un avantage mais peut se transformer en fardeau physique à l’heure des play-offs.

Blackhawks de Chicago

Source: The Free Agent

Classements : 12ème dans l’Ouest / 23ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres*: Corey Crawford (SR – G) / Dylan Strome (AR – C) / Dominik Kubalik (AR – AG) / Drake Caggiula (AR – ATT) / Malcolm Subban (AR – G) / Slater Koekkoek (AR – D). * AR = avec restrictions SR = sans restriction

Chicago n’est plus la puissance qui dominait la ligue dans la première partie de la décennie suivante. Ces trois victoires ont affaibli le système afin de prétendre aux grands honneurs. L’arrêt fût brutal suite au balayage subi face aux Prédateurs au premier tour des séries malgré leur championnat de division en 2017.

Les départs à répétition des joueurs de soutien qui appuyaient les leaders Toews et Kane, et le poids de l’âge du duo défensif Keith – Seabrook ont eu un effet catastrophique. Pour la troisième saison consécutive les Blackhawks n’auraient pas participé aux séries, pire encore ils crépissaient dans les bas-fonds d’une division ultra-compétitive.

Kane et Toews peuvent compter sur un trio offensif jeune qui gagne en maturité (Dach – DeBrincat – A.Nylander). Stan Bowman devra encore se renforcer en défense même si la plupart des meilleurs espoirs de l’organisation occupe ce poste (Boqvist – Mitchell – Beaudin). Il devra surtout espérer qu’un gardien émerge pour prendre la place du vieillissant Corey Crawford s’il décide de le re-signer à la fin de la saison.  

Avalanche du Colorado

Source: NHL.TV
Source: The Free Agent

Classements : 2ème dans l’Ouest / 3ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres: Vladislav Namestnikov (SR – C) / Matt Nieto (SR – AG) / Colin Wilson (SR – C) / Kevin Connauton (SR – D) / Mark Barberio (SR – D) / Michael Hutchinson (SR – G) / Vladislav Kamenev (AR – C) / Tyson Jost (AR – ATT) / André Burakovsky (AR – Ai) / Valeri Nichushkin (AR – Ai) / Ryan Graves (AR – D) / Nikita Zadorov (AR – D)

Joe Sakic va avoir du pain sur la planche lors des prochaines fins de contrats. Peut-on encore dire « 1er juillet » ? Cette année, la liste est longue mais il faut également prendre en compte qu’il devra négocier avec Gabriel Landeskog la saison prochaine et avec Nathan MacKinnon en 2023.

La situation salariale pourrait être un casse-tête mais l’Avalanche peut s’appuyer sur une organisation compétitive dès maintenant et extrêmement bien garnie. Les deux jeunes vétérans n’ont que 27 et 24 ans, Rantanen, 23, Tyson Jost, 22, Samuel Girard, 22, Cale Makar, 21, ne font qu’éclaircir un peu plus le tableau. Les ajouts de Bowen Byram (D), Connor Timmins (D), Justus Annunen (G) ou Martin Kaut (AD) amélioreront encore une équipe pour qui la fenêtre vers la coupe est grande ouverte.

L’Avalanche a le luxe de ne pas avoir de réel problème à régler immédiatement, tout choix venant compléter l’équipe notamment sur les deux derniers trios offensifs sera le bienvenu.  

Stars de Dallas

Source: The Free Agent

Classements : 5ème dans l’Ouest / 10ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres: Mattias Janmark (SR – C) / Corey Perry (SR – AD)/ Martin Hanzal (SR – C) / Roman Polak (SR – D) / Andrej Sekera (SR – D) / Anton Khudobin (SR – D) / Radek Faksa (AR – C) / Denis Gurianov (AR – AG) / Roope Hintz (AR – C)

Dallas est à la croisée des chemins. La franchise texane voit sa fenêtre d’opportunité se refermer à mesure où ses joueurs d’impact vieillissent. Même si Gurianov et Hintz seront encore du prochain groupe de joueurs qui viendra remplacer Radulov, Pavelski ou un peu plus tard Jamie Benn et Tyler Seguin, ils ne semblent pas avoir le même talent que leurs vétérans. Ty Dellandrea pourra ajouter sa pierre à l’édifice assez rapidement mais en sera-t-il capable ?

En défense, Thomas Harley se rapproche également d’une arrivée dans la ligue. Il prendra une place dans une brigade défensive jeune et talentueuse.

La situation des gardiens de but va se compliquer dans les deux ou trois ans à venir. Khudobin va-t-il tenter sa chance en tant que numéro 1 ailleurs ? Jake Ottinger, 21 ans, a montré de belles choses dans la Ligue Américaine mais il a besoin de jouer pour encore se développer.

Jim Nill devra faire des miracles lors de cette draft, ne repêchant qu’une fois lors des trois premières rondes. Il ne faudra pas se louper et remplumer un système plutôt mince en allant chercher du réel talent à l’attaque notamment.

Wild du Minnesota

Source: NHL.TV
Source: The Free Agent

Classements : 10ème dans l’Ouest / 21ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres: Mikko Koivu (SR – C) / Alex Galchenyuk (SR – ATT) / Luke Kunin (AR – C) / Jordan Greenway (AR – AG) / Nico Sturm (AR – C)

« Dis, quand (re)viendras-tu ?» C’est ce que se disent les fans du Wild quand ils entendent le nom de Kirill Kaprisov. Les négociations continuent pour que le meilleur espoir de la franchise traverse enfin l’Atlantique et viennent faire trembler les filets de ce côté du globe.

Bill Guerin a hérité d’une franchise ne sachant pas vraiment où aller. Englués dans les milieux du classement, elle alterne le bon comme le moins bon. Son noyau, Koivu, Parise, Suter, Staal, Zuccarello, Dubnyk est sur la pente descendante.

Même si de bons jeunes poussent dans le système, à l’image de Matthew Boldy, ils ne sont pas encore tout à fait prêts à remplacer les vétérans.

Le nouveau noyau de l’équipe émerge lui aussi peu à peu mais pourra-t-il tirer l’équipe vers le haut en attendant que ces derniers soient à arriver à maturité.

Dans l’état du hockey aux États-Unis, Guerin cherchera de préférence un gardien et du punch à l’attaque. Il a de quoi faire avec deux choix de premier tour cette année.

Prédateurs de Nashville

Source: NHL.TV
Source: The Free Agent

Classements : 8ème dans l’Ouest / 19ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres: Mikael Granlund (SR – C) / Craig Smith (SR – C) / Colin Blackwell (SR – C) / Dan Hamhuis (SR – D) / Korbinian Holzer (SR – D) / Yannick Weber (SR – D)

David Poile, légendaire DG des Prédateurs, a souvent eu le nez creux lors des derniers tours du repêchage, cette année, il devra améliorer sa moyenne lors des premiers tours.

Son équipe manque de réel attaquant d’impact malgré des salaires pharamineux accordés à Duchene, Johansen ou Turris. Seul Forsberg sort la tête de l’eau mais c’est trop peu.

Tomasino est encore un peu trop vert mais pourrait gagner une audition lors de la saison prochaine. Tolvanen n’a pas confirmé sa bonne première année dans la Ligue Américaine.

Il faut donc trouver cet attaquant élite.

En défense, le portrait est plus joyeux mais les négociations avec Ekholm vont coïncider avec celles de Dante Fabbro. Soit Poile aura trouver un nouveau défenseur pour prendre la place du vétéran soit il devra faire des concessions.

Blues de St Louis

Source: NHL.TV
Source: The Free Agent

Classements : 1er dans l’Ouest / 2ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres : Alex Pietrangelo (SR – D) / Jay Bouwmeester (SR – D) / Troy Brouwer (SR – Ai) / Jacob de la Rose (AR – C) / Vince Dunn (AR – D)

St Louis devrait une nouvelle fois être un prétendant sérieux à la coupe si la saison reprend. Dans le cas contraire, Doug Armstrong devra sortir les gros bras pour retenir son capitaine Alex Pietrangelo qui devrait toucher le jackpot à la fin de son contrat.

La fin présentie de la carrière de Jay Bouwmeester et l’éventuel départ du capitaine pourrait créer un trou béant en défense. Le DG des Blues se doit de trouver des remplaçants pour l’avenir. Les arrivées à court ou moyen terme de Perunovich ou Mikkola seront les bienvenues mais certainement insuffisante.

Le même problème se dessine à l’attaque dans les années à venir. Là, encore une solution de remplacement en la personne de Klim Kotsin stopper une hémorragie mais le talent est-il vraiment là ?  

Jets de Winnipeg

Source: Sportsnet
Source: The Free Agent

Classements : 6ème dans l’Ouest / 15ème au général

Participation au format 24 équipes : Oui

Principaux agents libres : Cody Eakin (SR – C) / Nick Shore (SR – C) / Logan Shaw (SR – ATT) / Mark Letestu (SR – ATT) Gabriel Bourque (SR – Ai) Dimitri Kulikov (SR – D) / Nathan Beaulieu (SR – D) / Dylan DeMelo (SR – D) / Anthony Bitetto (SR – D) / Luca Sbisa (SR -D) / Sami Niku (AR – D) / Jack Roslovic (AR – C) / Jansen Harkins (AR – C) / Mason Appleton (AR – C)

Le nombre impressionnant de potentiels départs vient s’ajouter à la saignée déjà opérée la saison dernière.

La défense a particulièrement souffert. Heureusement pour Kevin Cheveldayoff, Sami Niku mais surtout Ville Heinola ont démontré un talent certain. Le jeune finlandais de 18 ans fera très certainement le saut pour une durée indéterminée cette fois, après ses premiers tests cette saison.

En attaque, Blake Weeler devra être remplacer dans les années à venir. Un autre finlandais pourrait le remplacer. Kristian Vesaleinen a connu une saison en demi-teinte dans la Ligue Amérique mais il a encore le temps de se développer.

Mise à part ça, Winnipeg devra renflouer les caisses avec de jeunes talents, sur les deux fronts. La fortune a été dépensée afin de lutter année après année afin d’atteindre le Graal mais il semble toujours vouloir leur échapper.

Nous terminerons notre série demain en repartant à l’Est et la Division Atlantique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.