Jordan Love: « J’aurais ressenti la pression de réussir peu importe où j’aurais atterri »

Jordan Love

Depuis le 23 avril dernier, tous les yeux et les oreilles sont rivées sur la ville de GreenBay et sa franchise mythique, les Packers. En effet, la joueur drafté ce jour là, Jordan Love, a soulevé bon nombre de question sur les intentions de la franchise. Évidemment, tout le monde s’est précipité pour faire nombre de conjoncture sur l’avenir de Rodgers au sein des Packers. Avant cela, personne n’aurait imaginé penser une seule seconde à un départ d’Aaron Rodgers.

À lire aussi: NFL: Aaron Rodgers « Finir à Green Bay ne sera peut-être pas une réalité »

Le petit Jordan Love s’est retrouvé sous les feu des projecteurs pas forcément de la meilleure manière qui soit. Tout le monde se demande donc si le rookie est capable de pouvoir succéder au double MVP. Et surtout, quand pourra-t-il assumer ce rôle. La pression qui s’accompagne avec son arrivée pourrait presque s’apparenter à celle d’un premier choix au général, sauf que dans ce cas, il n’est que le 26ème choix au général.

Jordan Love est revenu sur cette pression:

« Peu importe où j’aurais atterri, c’était le but pour moi », a déclaré Love. «Tu dois y aller, faire tes preuves et te faire un nom. C’est un travail, tu dois pouvoir garder ça. Pour moi, j’essaye juste d’apprendre l’attaque et faire mes preuves. »

Jordan love

l’entrainement a déjà commencé pour le jeune quarterback. Il s’entraine déjà en compagnie de receveurs NFL, Keenan Allen et Tyrell Williams. Le plus dur commence pour Love. Il va devoir attendre son heure pour prouver qu’il est bien plus qu’un simple back-up. Mais les yeux et les critiques ne l’épargneront pas, tant le challenge est immense.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.