La MLB perdrait 640 000$ par matchs sans spectateurs

Dans un document que Associated press a pu se procurer, la MLB a estimé à 640 000 dollars la pete engendrée par un match sans spectateur en tribune. L’industrie à 10 milliards de dollars annuel doit reprendre le 4 juillet prochain mais les conséquences financières de cette reprise sont indéniables. De plus, tout le monde n’est pas perdant de la même manière.

Les grands perdants: Les Yankees et les Dodgers

La franchise de New-York perdrait pas moins de 312 millions de dollars sur la saison à 82 matchs. Celle de Los Angeles suit juste dernière avec 232 millions de dollars de perte. Lors d’un match la billetterie ainsi que la nourriture et les boissons vendues représentent une source de revenu conséquente.

Le quinté de tête comprend également les Mets (214 millions), Les Cubs (199 millions) et les Red Sox (188 millions).

Tout en bas de la liste se trouve les Tigers de Detroit avec une perte estimée à 84 millions de dollars. Baltimore (90 millions) et le duo Pittsburgh/Tampa Bay ferment la marche (91 millions).

Ces calculs qui ont été réalisés par la MLB et les franchises ne prennent pas en compte le reversement de 1.32 milliards de dollars de la ligue sur les revenus des médias. Le découpage des revenus en 2019 étaient le suivant: 39% de billetterie et consommable dans le stade, 25% des revenus centraux, 22% des médias locaux, 11% sponsoring et 4% provenant d’autres sources.

La crainte des playoffs annulés

Les franchises craignent également qu’une seconde vague de l’épidémie ne vienne annuler les playoffs. Financièrement, ce sera un nouveau coup de massue pour la ligue et les franchises. Les droits TV régionaux explosent lorsqu’une franchise se retrouve en playoffs. Au total ce sont près de 787 millions de dollars. Le document détaille qui paie quoi: 370 millions de dollars par la Fox, 310 millions de dollars par Turner, 27 millions de dollars par ESPN, 30 millions de dollars par le réseau MLB et 50 millions de dollars de droits internationaux et autres.

Sur l’ensemble de la saison, la MLB projette un gain net de 1.3 milliards de dollars. Ce gain a été calculé avec une reprise de la saison le 4 juillet, pour 82 matchs et sans spectateurs en tribune.

Les franchises vont devoir augmenter leur dettes cette année pour faire face à cette crise. Nombre d’entre elles seront donc en dehors des clous sur le respect des engagements au niveau de la dette. La MLB elle aussi réalise un effort conséquent pour aider les franchises mais le plafond étant déjà atteint pour beaucoup de franchise, l’année 2021 risque d’être compliquée financièrement.

On se souvient qu’en 2011, les Dodgers ne sont pas passé loin de la faillite. Verra-t-on d’autre franchise à ce niveau là ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.