Rob Manfred détaille les dernières avancées de la MLB

AP Photo/LM Otero)

Dans une interview accordée à CNN, Rob Manfred a abordé plusieurs questions relatives à la reprise de la MLB. Deux sujets sensibles: l’aspect sanitaire et l’aspect économique. Retour sur les points qui risquent de mener au conflit.

Les tests à répétition sont la clé.

La reprise de la saison de MLB se fera selon toute vraisemblance sans spectateur. Mais pour jouer les matchs, il faudra du personnel donc des possibilités de contracter le virus. Pour cela Manfred a déclaré que la ligue, qui prévoit dans les prochains jours de discuter des protocoles de santé et de sécurité avec la MLBPA (l’association des joueurs), a l’intention de tester les joueurs et d’autres membres du personnel. La ligue a passé un accord avec un laboratoire dans l’Utah qui sera en mesure de gérer des milliers de tests hebdomadaires. 

En outre, pour ceux qui présenteraient des symptômes de Covid-19, la ligue utiliserait des tests rapides pour déterminer s’ils sont infectés ou non. Si un test se révèle positif, la personne sera mise immédiatement en quarantaine et tous ceux ayant été en contact avec cette personne seront soumis rapidement à un test. Si ces tests sont positifs, les personnes seront mises également en quarantaine et testées régulièrement.

Des dispositifs spéciaux seront prévus pour accueillir les personnes qui pourraient être mises en quarantaine. Les conseils médiaux de la MLB n’ont pas recommandé la mise en quarantaine durant 14 jours, raccourcissant donc les délais de retour au jeu/travail des personnes infectées.

« Les protocoles de retour au jeu, les protocoles sanitaires font à peu près 80 pages. Ils sont extrêmement bien détaillés. »

rob manfred

Le commissaire de la ligue espère que ces protocoles convaincront les joueurs que tout est mis en oeuvre pour créer un environnement sécurisé pour toutes les personnes concernées.

La bataille financière commence

La seconde préoccupation de la MLBPA concerne les salaires des joueurs. On rappelle qu’en Mars dernier, un accord avait été trouvé pour payer les joueurs au pro-rata du nombre de matchs qui seraient joué dans la saison. Cependant, les propriétaires des franchises ont remis en cause cet accord en invoquant des pertes abyssales en prévision.

« Nous sommes une grande entreprise, mais nous sommes une entreprise saisonnière, et malheureusement, cette crise a commencé au point le plus bas en termes de revenus — nous n’avions pas encore tout à fait commencé notre saison. Et si nous ne jouons pas une saison, les pertes pour les propriétaires pourraient approcher les 4 milliards de dollars. »

rob manfred

La somme invoquée par Manfred semble incroyablement élevée. À cela pourrait donc s’ajouter des salaires versés aux joueurs disproportionnés par rapport au revenus engrangé par les clubs. La proposition d’un partage équitable des revenus effectivement engrangés par les clubs avec les joueurs ne semble pas satisfaire grand monde.

Blake Snell, Bryce Harper, Nolan Arenado ou encore Trevor Bauer ont tapé du poing sur la table, dénonçant cette proposition. Pour eux, gagner une fraction de leur salaire ne vaut pas le risque d’une contamination lors d’une reprise.

Sur ce sujet, Manfred s’est montré confiant: « Personnellement, je suis convaincu que nous parviendrons à une entente avec l’association des joueurs, à la fois qu’il est sécurisé de revenir au travail et de régler les problèmes économiques qui doivent être résolus.« 

La MLB va affronter un challenge économique sans précédent en devant un produit uniquement télévisuel. Certes les droits TV représentent une très grosse partie de revenus mais l’absence de fans va coûter beaucoup plus cher aux franchises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.