NHL: La Colombie-britannique comme terre d’accueil de la NHL ?

John Horgan

Dans une conférence de presse adressée hier, le gouverneur de la province de Colombie-britannique, John Horgan, a affirmé que la région canadienne était un lieu sûr pour la reprise de la saison de NHL.

En effet, la ligue est en recherche active de villes hôtes pour accueillir la reprise potentielle de la saison 2019-20.

Le gouverneur Horgan a dit avoir parlé mardi avec le commissaire de la NHL, Gary Bettman, au sujet de « notre désir en Colombie-Britannique de soutenir la NHL et les Canucks de Vancouver » pendant la pandémie. Le sous-commissaire Bill Daly et la ministre de la Colombie-Britannique Lisa Beare, responsable du sport dans la province, ont également participé à la conférence téléphonique.

« Je crois que nous sommes dans un bon endroit pour accueillir, c’est pourquoi j’ai communiqué avec le commissaire. Les Canucks travaillent en très étroite collaboration avec mon ministre; nous avons entendu d’autres membres de la ligue qui ont d’autres idées quant à la possibilité de faire jouer tous les matchs en Colombie-Britannique. »

gouverneur John Horgan

De nombreuses installations sont disponible dans la province pour pouvoir accueillir les 31 équipes. De nombreuses patinoires à Victoria, Kamloops ou encore Prince George ainsi que les installations hôtelières de la province font de la Colombie-Britannique un hôte à forte valeur.

Récemment, le commissaire Bettman a déclaré que l’annulation de la saison n’était « même pas quelque chose que j’envisage »

La LNH a interrompu sa saison le 12 mars. Mardi, M. Bettman aurait déclaré que l’annulation du reste de la saison et le fait de ne pas distribuer la coupe Stanley ne sont « même pas quelque chose [qu’il] envisage ». Seulement, le gouvernement fédéral impose une quarantaine de 15 jours à toute personne entrant sur le sol canadien. Les joueurs de NHL n’en seraient pas exclus de ce protocole.

Le gouverneur a cependant précisé que cette décision incomberait à la province seule. La Colombie-Britannique voit en ce moment un aplatissement de sa courbe de cas et de mort. Une bonne nouvelle qu’il ne faut pas considérer comme acquise. Les menaces d’une seconde vague sont bien présents.

source texte: sportsnet.ca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.