Reprise de la NHL : Trudeau ne fera pas d’exception

Lors de sa conférence de presse ce dimanche, le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau a annoncé qu’il ne ferait aucune exception. Les joueurs NHL arrivant de l’étranger devront suivre une procédure de quarantaine stricte.

Rien n’est décidé mais …

« Je crois qu’il s’agit d’une question que nous devrons étudier. Certainement qu’au minimum, quiconque arrive d’un pays étranger devra suivre les règles de quarantaine de façon extrêmement stricte, mais nous n’en sommes pas encore là dans nos discussions avec la LNH. »

Cette déclaration, bien qu’hypothétique à ce jour, ne laisse peu de doute et montre que la reprise n’est pas pour demain.

Un désaccord diplomatique

L’annonce de Trudeau, partisan du Canadien de Montréal, va à l’encontre de la volonté du président américain, qui a à plusieurs reprises incité les ligues à reprendre leurs activités.

Donald Trump a même fait de ce retour à la compétition un élément important dans sa politique de reprise économique.

Les tests : pas de statut particulier

La reprise de la compétition est conditionnée à la possibilité de tester l’ensemble des intervenants. Dans un entretien accordé à une radio d’Edmonton, Bill Daly a cependant affirmé que la NHL ne chercherait pas à bénéficier d’un statut particulier.

« Nous ne testerons pas de joueurs asymptotiques si des personnes symptomatiques ne peuvent l’être » a-t-il déclaré.

Des réponses seront certainement apportées par la réunion des gouverneurs aujourd’hui, elle qui aura comme objet principal l’organisation de la draft.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.