Bulls : Boylen en danger ? Deux candidats sortent du lot

logo chicago bulls

Jerry Reinsdorf, propriétaire des Bulls, semble mécontent des résultats et a entamé un ménage de printemps. Jim Boylen sera-t-il le prochain à partir ? Qui pour le remplacer ? Adrian Griffin ? Ime Udoka ?

« Le changement, c’est maintenant ! »  

Ces derniers jours, Chicago a annoncé les embauches d’un nouveau Vice-président des opérations basket et d’un nouveau directeur général. L’organisation en avait grandement besoin.

71 victoires – 158 défaites

supporter jeune des bulls de chicago

Chicago n’a plus participé aux play-offs depuis la saison 2016-2017 durant lesquels elle a été éliminée au 1er tour. Depuis le dernier titre, elle a subi le même sort 7 fois en 11 participations.

Le « record » des trois dernières années est lui aussi catastrophique. Ce dernier argument ne plaide pas la cause de Jim Boylen.

Depuis sa prise de fonction en décembre 2018, l’équipe n’a gagné que 39 matchs pour 84 défaites. Les Bulls n’ont enchainé qu’au maximum 3 victoires.

Croire au processus

équipe des chicago bulls

Boylen s’est récemment défendu en mettant en avant son effectif jeune et la nécessité de stabilité durant le développement, lui l’ancien coach de l’Université d’Utah.

Le natif du Michigan pourra également s’appuyer sur son expérience et ses trois bagues en tant qu’assistant chez les Rockets et les Spurs.

L’argent et la perte de revenus pourrait également contraindre au statu quo. Les Bulls sont encore engagés contractuellement avec leur ancien entraineur.

Du sang neuf, pour des idées neuves.

Les candidats ne manquent pas, mais deux noms reviennent avec insistance : Adrian Griffin et Ime Udoka.

Les deux ont un profil similaire : ancien joueur dans la quarantaine qui cherchent à prendre la tête d’une équipe pour la première fois.

Pour Griffin, sa connexion avec les Bulls en tant que joueur et qu’assistant sous Tom Thibodeau jouent en sa faveur. Le titre de l’an dernier avec les Raptors légitime encore plus sa candidature.

Udoka jouit d’une relation particulière avec la nouvelle direction. Actuel assistant des Sixers que vient de quitter Marc Eversley, il pourra s’appuyer sur sa formation prodiguée par Greg Popovich durant ses 6 saisons chez les Spurs.

D’autres candidats

Les noms David Fizdale, David Blatt ou de Tom Thibodeau, pour un éventuel retour, font surface. Karnisovas sortira-t-il un lapin de son chapeau et engagera-t-il Becky Hammon, qui ferait d’elle la première femme « head-coach » ? L’avenir nous le dira.

La situation sanitaire donne du temps à l’ensemble des protagonistes, à eux d’en tirer profit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.