Vers un nouveau statut pour les athlètes NCAA

Credit photo: Phil Roeder

Les athlètes de la NCAA, la ligue sportive universitaire américaine, n’avaient jusqu’à aujourd’hui pas le droit de toucher de l’argent que ce soit venant de leur équipe ou d’un sponsor. Ils étaient sanctionnés le cas échéant.

C’est probablement en réponse au départ de stars comme Lamelo Ball, R.J Hampton et bien d’autres auparavant, vers des ligues professionnelles, que cela est sur le point de changer. 

En septembre dernier, la Californie adoptait le « Fair Pay to Play », une loi permettant aux athlètes universitaires californiens d’être rémunérés tout en gardant leur admissibilité sportive. Un premier pas vers un nouveau statut des athlètes NCAA.

Mercredi, la ligue universitaire a annoncé qu’elle travaillait sur un plan permettant à ses sportifs de bénéficier de ce dispositif. Les joueurs ne percevront aucun salaire mais différentes façons d’être rémunérés s’offriront à eux.

Les athlètes auront l’opportunité:

  • de signer des contrats de sponsoring,
  • de réaliser des publicités,
  • de mener des actions rémunérées sur leurs réseaux sociaux ou encore participer à des séances de dédicaces.

C’est donc sur leur image, leur nom et leur notoriété que les joueurs NCAA pourront capitaliser. Les joueurs les plus populaires seraient ainsi les grands vainqueurs de ce projet.

La restriction unique sera de n’utiliser ni le logo ni l’image des universités dans ces opérations rémunérées. Seules des références à leur programme universitaire seront autorisées.

Un vote du Comité directeur est prévu pour janvier 2021 avec l’objectif de mettre en place ce plan pour la saison 2021-2022.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.