La NHL vise un début de saison 2020-21 en Décembre

NHL rangers islanders

La reprise de la saison 2019-20 n’a pas encore été actée mais les conséquences de son report sont déjà étudiées. La ligue nationale de hockey anticipe donc la reprise de la saison suivante et se fixe le mis de décembre comme objectif.

Bien entendu, rien de tout cela n’est figé dans le marbre.

Avec l’arrêt de la saison encours mi-mars et sa potentielle reprise durant l’été, le calendrier de la saison d’après est lui aussi affecté. Habituellement, la saison de NHL reprendre début octobre. ici avec une reprise en juillet et des playoffs en septembre/octobre, le calendrier normal ne saurait être tenu.

Envisager un début de saison en décembre permettrait donc d’avoir une semblant d’intersaison pour que les joueurs puissent se reposer réellement. Car en cette période de confinement, on ne peut décemment pas parler de repos réel. Tous les joueurs doivent se tenir en forme, prêts à revenir sur la glace.

Il y a un second aspect positif à une saison commençant en décembre: les fans. Et oui, les premiers projets de reprise se feraient sans fans dans les tribunes. Pour les quelques matchs de saison régulières qu’ils restent à jouer, cela n’a pas d’impact majeur. Mais pour les playoffs, on sait que l’ambiance et le poids du public n’est pas négligeable. Pouvoir débuter une nouvelle saison avec des fans en tribunes pourrait permettre de laisser derrière nous cette année 2020, vraiment exceptionnelle (dans tous les sens du terme).

Bien sûr l’aspect financier est sous-jacent. Une reprise même partielle (juste les playoffs) générerait entre 350 et 500 millions de dollars de recette (droits TV…). Cependant les coups engendrés par la logistique nécessaire à une reprise telle qu’elle est envisagée seraient tellement importants qu’ils absorberaient une grosse partie de ces recette.

Mais cette reprise centralisée pose toujours autant de soucis aux joueurs. Et on les comprend: passer trois mois loin de sa famille est une situation ni envisageable ni souhaitable.

Donc résumons: tout le monde est en quarantaine jusqu’au 15 mai. La saison reprend finalement en juillet, on joue les playoffs, la coupe Stanley est gagnée. Ensuite petite pause et on reprend en décembre. Comment tenir le calendrier normal avec deux mois de retard au lancement ?

Il faudra faire des concession. La ligue a déjà affronté par le passé une saison écourtée en 2012-13 avec le lockout. Elle sait donc gérer ce genre de situation. Les pistes envisagées seraient de supprimer le All Star break, la pause de Noël aussi et pas de bye weeks non plus. Ainsi, tout reviendrait à la normale pour la saison 2021-22.

Une fois de plus, tout ceci est conditionné à l’évolution de la pandémie qui va bientôt avoir tué 60 000 personnes aux Etats Unis. En décembre, aura-t-on un vaccin? (j’en doute fort). Disposera-t-on de tests en quantité suffisante ? Toute ces questions restent pour le moment sans réponse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.