Un officiel de la MLB témoigne dans l’affaire Angel Hernandez

Angel Hernandez
(AP Photo/Carlos Osorio, File)

De nouveaux éléments ont été apportés à l’affaire qui oppose Angel Hernandez et la MLB pour discrimination raciale. L’arbitre accuse la MLB de l’avoir défavorisé dans le choix des arbitres pour les World Series en raison de ses origines cubaines.

Angel Hernandez avait officié durant les séries de division en 2018 et 2019 ainsi que durant le All Star game de 2017. Mais depuis 2005, aucune World Series ni même de promotion de chef d’équipe depuis ses débuts en 1993.

En cette fin de semaine, selon AP News, des courriels, messages textes ont été fournis. Voici quelques détails:

Un email datant du 16 Octobre 2015 a été envoyé par Steve Palermon, un superviseur des aribitre pour recommander l’équipe des arbitres qui officieraient durant la Série Mondiale en 2015, au directeur des arbitres, Randy Marsh. Cet email a aussi été envoyé à Peter Woodfork, le senior vice president des opérations baseball.

Dans le même temps, le senior director des opérations arbitrales, Matt McKendry, reçoit une copie de cet email avec la mention: « Quatre nouveaux arbitres et le gars de la plus grosse débâcle »

Ce qui pose réellement problème c’est le message envoyé par Woodfork à Torre, alors Vice-président de la MLB. « Rob n’acceptera jamais Angel ». En substance, Rob Manfred, commissionnaire de la MLB n’accepterait pas de voir officier Angel Hernandez lors des World Series.

Cependant, rien n’indique que c’est à cause de ses origines. Hernandez est surtout connu pour ses erreurs grossières d’arbitrage et de jugement lorsqu’il officie derriere le marbre. Donc on peut aussi penser que ses qualités d’arbitre qui pouvaient le desservir.

L’affaire n’est pas encore réglée mais nul doute que ces nouveaux éléments aideront les juges à prendre une décision.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.