NHL: Une pré-liste de 12 sites pour la reprise

Scotia Bank Arena Toronto
Colin McConnell/Toronto Star

À mesure que les jours avancent, les spéculations sont toujours plus nombreuses sur une reprise de la NHL. L’envie semble tellement forte de revoir du sport en direct, qu’on dirait qu’il faut alimenter l’actualité en permanence sur ce sujet. Et c’est là que cela devient difficile: comment faire la part du vrai et du faux dans les informations que nous recevons.

Une chose est sûre, la NHL prend son temps pour prendre la meilleure décision qu’il soit. Nous l’avions évoqué lors d’un précédent article, la NHL songe à 4 villes hôtes pour terminer sa saison. Une ville par division et certaines sont déjà en bonnes places.

À lire aussi:

On apprend qu’une short-liste de 12 villes est finalement étudiée par la ligue pour finalement n’en garder que quatre. Les critères retenus sont assez simples:

  • ne pas être dans une zone où sévit le covid-19,
  • avoir suffisamment de glace pour alimenter des patinoires,
  • une offre d’hébergement conséquente et une restauration adaptée à des hockeyeurs professionnels.

Nous rajoutons à cela : une ville/région où le hockey est réellement apprécié (au cas où les fans seraient admis dans les salles).

Jeudi dernier certaines villes sortaient du lot: Minnesota, Edmonton, Toronto, Pittsburgh, Columbus et Dallas.
Cela indique donc que potentiellement certaines divisions pourraient ne pas avoir de ville hôte. Ceci ne constituant pas une condition sine qua non.
Des franchises pourraient donc devoir jouer dans des salles d’une autre division.

En faisant cela, la NHL s’offre un maximum de flexibilité pour être réactive si le feu vert était donné par les autorités sanitaires et gouvernementales.

Télécharger l’application The Free Agent:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.