L’évaluation des choix de ce premier tour de Draft NFL 2020

NFL Draft 2020

Ca y est le premier tour est terminé. 32 joueurs feront leur apparition dans la grande ligue dès le mois d’août prochain. Leur franchise ont-elles fait le bon choix ? Peu de surprise dans les premiers choix mais une seconde partie de draft très interessante. Analysons les 32 picks de ce premier tour de la draft NFL 2020.

1. Joe Burrow LSU, QB – Cincinnati Bengals

Sans surprise, Joe Burrow est choisi en première position. C’était la pépite de NCAA avec une saison 2019 record. Les Bengals ont donc sans doute trouvé leur franchise QB. Reste à développer et façonner ce diamant brut pour que la saison 2020 soit de meilleure facture.

C’était le choix le plus évident pour la franchise. Donc un très bon choix.

2. Chase Young Ohio State, DE – Washington Redskins

La aussi, peu de surprise. L’autoproclamé « meilleur défenseur de la draft » a été sélectionné en deuxième position par les Redskins. C’est un joueur d’une puissance incroyable qui a souvent été pris à deux (voir même à trois) par les lignes offensive adverses. Il a toutes les armes pour être le futur défenseur de l’année et les Redskins ont sûrement fait un pas de plus vers une défense qui s’avérera sans doute impitoyable lors de la semaine prochaine.

Compte tenu de la situation de la défense de Washington la saison passée ce choix apparaît comme la meilleure option pour les Redskins. C’est donc un très bon choix.

3. Jeffrey Okudah, Ohio State, CB – Detroit Lions

Depuis le départ de Darius Slay les Detroit Lions était à la recherche de son successeur. Pouvez en la personne de Jeffrey Okudah. Édité et sa technique font de lui un titulaire indiscutable il a probablement une vitesse égale ou supérieure à tous les receveur qu’il devra couvrir la saison prochaine. Beaucoup de rumeurs avait circulé sur le faite que Détroit voulait se séparer de son choix numéro trois, mais il n’en a rien été ils ont conservé pour signer ce qui semblait être le meilleur Corner back de cette Draft.

Les Lions vont dans le bon sens de leur reconstruction. Cela prendra encore un peu de temps mais nous saluons leur choix durant cette Draft. C’est un très bon choix également.

4. Andrew Thomas, Georgia, OT – New York Giants

Enfin peut-être un choix qui ne fera pas trop de remous du côté de New York. Les Giants apportent de la solidité à leur ligne offensive pour protéger Daniel Jones la saison prochaine. De tous les OT présents lors de cette draft, il apparait comme celui capable d’être la base de la O-line des Giants pour la prochaine décennie. IL switch plutôt bine sur les prises à deux, il est rapide et switch facilement.
Il saura faire les blocks nécessaire pour dégager la route d’un Saquon Barkley. Une bonne recrue en somme pour des Giants en quête de leur glorieux passé.

5. Tua Tagovailoa, Alabama, QB – Miami Dolphins

Un temps déclassé or du top 10 de cette Draft Tua intègre finalement bien le top cinq de la Draft 2020. Comme les rumeurs le prédisait il aura la lourde tâche de porter sur ses épaules la reconstruction de la franchise de Miami.

Il est mobile possède un jeu de jambes excellent il nous rappelle un certain Russell Wilson. L’incertitude plannait sur sa santé physique après sa grave blessure à la hanche en novembre dernier. Les Dolphins ont peut-être fait un pari risqué, mais c’est un pari qui peut s’avérer plus que gagnant, pour une franchise qui possède 14 choix de draft cette année, et un grand nombre aussi l’année prochaine.

L’avenir semble se dégager au Hard Rock Stadium et Tua est prêt pour l’enflammer ! On valide à 200% ce choix !

6. Justin Herbert, Oregon, QB – Los Angeles Chargers

Logique. Pas spectaculaire mais régulier. Il aura la lourde de tache de succéder à Philip Rivers au poste de QB de la franchise de Los Angeles. Il a les épaules pour, et aura à sa disposition une équipe solide pour pouvoir réaliser une bonne première année du côté de la cité des anges.

Les Chargers ont pris le 3ème meilleur QB de cette cuvée 2020. Bon choix donc !

7. Derrick Brown, Auburn, DT – Carolina Panthers

Les Panthers en avaient besoin. ils avaient besoin d’un DT capable de défaire les prises à deux pour aller sacker le QB adverse. C’est un joueur puissant mais peu mobile. Et quand on sait que les Panthers concède 5.2 yard à la course, cela ne risque pas de s’arranger.

La saison 2020 s’annonce longue pour les Panthers mais Derrick Brown a une occasion en or de montrer tout son talent et de s’installer durablement à ce poste dans la franchise.
Carolina a fait le job: prendre un excellent prospect pour un besoin urgent.

8. Isaiah Simmons, Clemson, LB/S – Arizona Cardinals

On parle beaucoup des Buccaneers mais la hype autour des Cardinals est bien réelle. Et elle va être appuyée par l’arrivée d’Isaiah Simmons.
Que dire de lui à parti qu’il est doté d’une rare vitesse capable de jouer à plusieurs postes. Les Cardinals auront tout loisirs de l’utiliser comme bon leur semble. C’est un diamant brut.

A coup sur, le steal de ce premier tour de draft 2020 ! Bravo !

9. CJ Henderson, Florida, CB – Jacksonville Jaguars

Avec le départ de Jalen Ramsey, les Jags avait besoin d’un nouveau cornerback. Excellent en homme à homme, Henderson a le profil idéal pour une franchise en proie aux doutes. La reconstruction commence ici.

Un des axes d’amélioration du cornerback se situe sur sa concentration. Il est sujet à quelques absence qui, à son poste, peuvent être problématiques.
C’est un bon choix pour les Jags.

10. Jedrick Wills, Alabama,OT – Cleveland Browns

Baker Mayfield a été sacké 40 fois la saison dernière. l’important était donc de protéger le franchise QB. C’est chose faite avec ce joli bébé, rapide avec des mains puissantes, capables de block performants.

Il était la couverture d’un certain…Tua Tagovailoa à Alabama. Pas le plus flashy mais c’est ce dont la franchise avait besoin et c’est bien là le plus important.

11.  Mekhi Becton, Louisville, OT – New York Jets

On attendait Wirfs, on a eu Becton. Les Nets avait besoin d’un tackle et ils ont choisis la taille, la puissance du joueur de Louisville. Très bon bloqueur, rapide ces coéquipiers disait qu’il fallait 10 minutes pour en faire le tour.

C’est Sam Darnold qui va être content ! Ce choix corrige les défauts de la ligne offensive des Jets. Très bon choix !

12. Henry Ruggs III, WR, Alabama – Las Vegas Raiders : 

La aussi petite surprise. On attendait plutôt un Jerry Jeudy ou Cee Dee Lamb et bien nom, la nouvelle franchise de Sin city a choisi Henry Ruggs III.

Les Raiders manquent cruellement d’option offensives du côté des receveur depuis le départ, un peu précipité d’Antonio Brown. Chronométré à plus de 37km/h, il va apporter une vitesse et une profondeur dans le jeu des Raiders. Il est comparé à un Tyreek Hill. Pas mal non ?

Était-ce le bon choix ? Il a évolué dans l’ombre de Jeudy à Alabama et il devait sans doute y avoir une raison. Donc je demande à voir…

13. Tristan Wirfs, OT, Iowa – Tampa Bay Buccaneers (via Colts/49ers) :

Il aura fallu attendre le 13 choix pour voir quelques mouvement entre les franchises. Avec les récentes recrues, les objections concernant la O-line de Tampa ont fleuries. Et bien Voilà Tampa qui recrute l’un des tout meilleurs OT de la draft: Tristan Wirfs.

Il est complet: athlétique, puissant et alerte lors des snaps. Il aura ici la lourde tâche de garder le GOAT, Tom Brady. Une tâche largement dans ces cordes.

Bravo Tampa ! Joli moove.

14. Javon Kinlaw, IDL, South Carolina – San Francisco 49ers (via Buccaneers) : 

C’est un choix dans la continuité de ce que les 49ers ont fait ces denrières années avec Bosa et Thomas.

Je m’attendais plutôt à un choix d’un receveur pour SF car c’est un poste où il affiche un léger déficit.
Cependant, Kinlaw est un très bon défenseur, rapide et explosif, avec de bonne main. Il est capable de se défaire des blocks pour rouler sur son adversaire.

Je reste réservé quand à ce choix pour les finaliste du dernier Superbowl.

15. Jerry Jeudy, WR, Alabama – Denver Broncos : 

Seulement en 15ème position ? Ce n’est pas Denver qui s’en plaindra. Voici le deuxième steal de cette draft !

Les Broncos avaient pensé, un temps, tradé pour remonter et s’offrir les service du receveur, mais pas besoin. Il peuvent remercier les Raiders.

C’est un receveur rapide avec de bonnes mains capable de se défaire de son safety assez facilement. Il est le deuxième meilleur receveur de cette draft. C’est donc un excellent choix pour une franchise en reconstruction comme Denver.

16. A.J. Terrell, CB, Clemson – Atlanta Falcons :

On s’attendait à un renfort sur le poste de safety, les Falcons surprennent en choisissant un cornerback.
Terrel est rapide, très rapide même, capable de contester efficacement les receveur à la réception. Il manque encore de consistance et de régularité.

Il sera sans aucun doute un élément important de la défense des Falcons la saison prochaine.
Bon choix pour Atlanta.

17 . CeeDee Lamb, WR, Oklahoma – Dallas Cowboys : 

Lorsque leur tour est venu, les Cowboys n’en croyait sans doute pas leur yeux. Le meilleur receveur de la draft était encore disponible ! Allez Hop, on prend.

On prend, même si les problèmes défensif de la franchises nous avaient fait penser à un choix coté défense pour ce premier tour.

Joueur complet avec des mains impressionnantes, il vient renforcer une escouade impressionnante des Cowboys, avec notamment Amari Cooper et Michael Gallup.

Well done les Cowboys !

18. Austin Jackson, OT, USC – Miami Dolphins (via Steelers) :

Un quarter back: done. Maintenant, il faut quelqu’un pour le protéger. Ils choissisent donc Austin Jackson pour cette mission.

C’est le renfort qu’il fallait à la franchise pour sa contruction. Il est grand, fort, capable de blitzer et de blocker son defenseur adverse avec beaucoup d’aisance. Il est le type de défenseur qui est la pour faire le taf et bien le faire.

Excellent renfort pour les Dolphins.

19. Damon Arnette, CB, Ohio State – Las Vegas Raiders (via Bears) : 

Lors de cette draft 2020, on a l’impression que les Raiders prennent le contre-pied systématique de leur intéret. Un receveur surprise et maintenant un cornerback surprise. Avec du talent certes, mais plutôt sur du moyen terme.

Il manque clairement de rapidité ce qui est un sacré manque lorsqu’on est Cornerback.

Mauvais choix ici pour les Raiders…

20. K’Lavon Chaisson, EDGE, LSU – Jacksonville Jaguars (via Rams):

Serait-ce une indication sur la volonté de se séparer de Ngakoue ? On peut clairement le penser avec l’arrivée de Chaisson pour renforcer la ligne défensive des Jags.

Son association avec Josh Allen peut sur le papier être alléchante mais il va devoir apporter de la consistance dans son jeu . Il est clair ici que les Jags veulent renouer avec une défense solide, base d’une saison 2020-21 de bonne facture.

Pas mal, on attend de voir…

21. Jalen Reagor, WR, TCU – Philadelphia Eagles : 

C’était le poste à viser pour les Eagles après une saison 2019-20 décevante de ce point de vue. Mais il y avait clairement mieux à prendre que Reagor.

Alors oui, il est extrêmement rapide, lui confèrent un bon avantage. Mais derrière, il n’a pas les mains les plus sûres des receveurs présents cette nuit.

Je demande donc à voir…

22. Justin Jefferson, WR, LSU – Minnesota Vikings (via Bills).

L’aubaine était trop belle ici pour les Vikings, qui font parti des grands gagnants de cette draft 2020.

Orphelin de Diggs, Justin Jefferson a tout ce qu’il faut pour devenir incontestable dans une équipe qui joue les premiers rôles chaque année. Il a des mains sûres et plutôt rapide dans la course.

Son association avec Adam Thielen fait déjà saliver du côté de Minnesotta. Well done !

23. Kenneth Murray, LB, Oklahoma – Los Angeles Chargers (via Patriots)

Les Chargers semblent avoir eu un coup de coeur incroyable sur Murray. À tel point qu’un deal a été monté pour avoir ce second premier choix.

Excellent plaqueur il a totalisé 257 plaquages en deux saisons et près de 29.5 plaquage pour perte ! Il est rapide, a du caractère mais mord trop souvent dans les feintes. C’était histoire de lui trouver un défaut.

Les chargers devaient consolider leur défense, et bien c’est chose faite.

24. Cesar Ruiz, IOL, Michigan – New Orleans Saints : 

Avec un Drew Brees allant sur ses 41 ans, le protéger semble plutôt interessant. Avec Ruiz, ils se dotent d’un joueur avec un centre de gravité très bas, rapide latéralement, capable de lire efficacement les Blitz adverse et ne concède que très peu de pénalités.

Alors que dire de plus, que très bon choix ! Le futur de la ligne offensive des Saints est sans doute ici.

25. Brandon Aiyuk, WR, Arizona State – San Francisco 49ers (via Vikings) :

Il fallait un receveur au 49ers. Un receveur rapide avec de bonne main, explosif en sortie de ligne de scrimmage. Il correspond à ce que recherche la franchise pour compléter son escouade offensive.

Un très bon choix pour les 49ers qui vont rester dangereux la saison prochaine.

26. Jordan Love, QB, Utah State – Green Bay Packers (via Texans/Dolphins) : 

Et ben voilà la plus grosse surprise de ce premier tour ! Les Packers D’Aaron Rodgers montent en deal pour aller chercher un….quarterback !

Vous sentez le questionnement de Rodgers sur ce choix ? Est-ce que les Packers préparent l’après Rodgers. En tout cas, Love va avoir le luxe de faire ses armes aux côtés d’un immense QB.

Mais était-ce vraiment le poste à viser ? Pas sur….

27. Jordyn Brooks, LB, Texas Tech – Seattle Seahawks :

Déjà bien fourni de ce coté la de la défense, les Seahawks consolident leur roster à ce poste. Brooks est un joueur rapide capable de casser des blocks mais sans grand instinct. Il ne parait pas prêt à jouer de suite.

Il aura l’avantage de pouvoir apprendre avec Booby Wagner qui est une référence à ce poste. Un choix raisonnable mais pas exceptionnel.

28. Patrick Queen, LB, LSU – Baltimore Ravens : 

Queen n’a pas énormement d’expérience universitaire donc le pari semble risqué pour la franchise avec l’effectif le plus complet de la ligue.

Le poste de linebacker était peut-être le seul qui leur faisait défaut. Sa capacité de couverture, sa vitesse et sa rapidité d’exécution vont faire de lui un atout pour le second rideau défensif des Ravens.

Un choix judicieux.

29. Isaiah Wilson, OT, Georgia – Tennessee Titans :

C’était le choix de la raison pour les Titans qui devaient combler un déficit dans ce secteur de l’attaque.

Très bon dans la protection de la passe, il protègera efficacement Tannehill, analysant et repérant les blitz. Il aura des effort à faire sur sa réputation et son éthique de travail pour réussir à faire sa place en NFL.

Bon choix pour des Titans attendus au tournant.

30 – Miami Dolphins (via Packers) : Noah Igbinoghene, CB, Auburn

C’est un choix sur le moyen terme que viennent de faire les Dolphins, toujours dans leur optique de reconstruction.
Le cornerback d’Aubiurn, n’était pas attendu au premier tour de cette draft. Excellent athlète, il manque cependant un peu d’expérience.

Avoir donc sur le long terme.

31. Jeff Gladney, CB, TCU – Minnesota Vikings (via 49ers) :

Avant dernier choix de ce premier tour, les vikings se renforcent à un poste qui faisait un peu défaut ses dernières saisons.

Ses stats universitaires sont plutôt bonnes: il a permis seulement 38% de complétion aux receveur qu’il couvrait. Une stat meilleure que celle de….Jeff Okudah. Il est donc rapide et bon dans la couverture de la passe. Son physique pourrait le desservir mais nul doute que les Vikings ont une idée derrière la tête.

Pour une 31ème choix: c’est plutôt réussi.

32 – Kansas City Chiefs : Clyde Edwards-Helaire, RB, LSU

Terminons notre tour d’horizon de ce premier tour de la draft, par les Champions en titre, les Chiefs.
ils ont été originaux en sélectionnant le seul running back de ce premier tour. Et ce n’était pas celui qu’on attendait.

Pourtant Edwards-Helaire est complet: il va vite, a de bons appuis et est même capable de réceptionner efficacement. Il sera un super complément à Damien Williams et sera une très bonne nouvelle possibilité offensive pour Mahomes.

Très bon choix pour les Chiefs.

La draft va se poursuivre ce soir et demain avec les autres tours et il reste encore bon nombre de joueurs talentueux pour les franchises.

Télécharger l’application The Free Agent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.