NBA: Les GM et les entraîneurs réclament au moins un mois de préparation avant une reprise

PAR Charles Taudin 11 AVRIL 2020 Commenter

Même si la probabilité de retrouver la NBA avant le mois d’octobre prochain diminue de jour en jour, tout le monde se tient près pour une reprise.
Si reprise il y a cela va poser la question de la fraicheur physique des joueurs. Les différents staffs techniques s’accordent pour dire qu’un mois de préparation semble nécessaire avant tout reprise.

Certes toutes les franchises ont envoyé des consignes et des plans d’entrainement à leur joueurs. Mais personne ne peut réellement évaluer leur niveau de condition physique. Les salles d’entrainement ont été fermées, privant ainsi d’une partie essentielle de l’entrainement: le jeu.
L’intensité que les joueurs retrouvent dans les matchs ne peut pas être reproduite à la maison. Ce sont donc les deux aspects que les staffs des franchises ont tenu à mettre en lumière auprès de la ligue.

Reprendre oui, mais pas n’importe comment.

A lire aussi: Pas de reprise de la NBA avant le mois de mai

L’urgence économique pointe le bout de son nez

Plus les semaines avancent et plus l’urgence économique se fait ressentir au sein de la NBA. Hier, dans un autre registre, la XFL s’est séparé de tout ses collaborateurs. Cette situation est regrettable et certains commencent à l’imaginer pour la NBA.

Dans quelle mesure la NBA ne voudrait-elle pas accélérer la reprise de la saison (régulière ou playoffs directement) si les menaces économiques sont trop pesantes ?

C’est ce que craignent certains GM.

« Si vous nous prévenez deux semaines en amont, nous n’aurons que deux semaines de préparation après près de 8 semaines sans rien. Ce n’est pas possible » a déclaré un GM.

Le spectacle ne sera pas à la hauteur, les joueurs auront un risque de blessure beaucoup plus élevé.

Une inégalité entre les joueurs

Tous n’ont pas la chance de pouvoir vivre dans de grandes maisons équipées d’un terrain de basketball.
Le joueur des Milwaukee Bucks, Khris Middleton a confié ne pas avoir fouler un parquet de basket depuis la mi-mars !

Au delà, de l’aspect matériel, il y a aussi le suivi des joueurs au quotidien. Alimentation, soin préventif. On n’imagine que peu l’organisation médicale autour des joueurs.

Un autre point a été soulevé dans le podcast Hype: celui de l’aspect mental de la situation. Il faut imaginer que ces athlètes de haut niveau sont suivi quotidiennement par une armée de gens pur pleins d’aspects différents. Avec le confinement, ils se sont retrouvés seul (pour la plupart) et autonome dans la gestion de leur entrainement et récupération. Les tentations peuvent être grande si le suivi n’est pas maintenu.

Si reprise il y a, un grand nombre de joueur auront besoin d’un nouveau mini camp pour se remettre en marche. Mais cette remise en condition devra se faire progressivement pour éviter le risque de blessure.
Si la ligue reprend directement la saison avec les playoffs, l’intensité des matchs devra être reproduite lors de ces mini camps. Des 2-2 ou 3-3 seront sans doute la base de ces entrainements.

Enfin, si la NBA decide d’une reprise de sa saison là où elle s’est arrêtée, elle devra garder comme objectif de ne pas altérer la saison suivante.

AUTEUR : Charles Taudin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :