La free agency NBA 2020: le point sur les meneurs

La Free Agency NBA ne vas pas débuter avant le mois de juillet prochain et la saison n’est même pas encore terminée (n’a même pas repris non plus d’ailleurs…) mais nous voulions nous intéresser à celle ci.
Premier chapitre : les Meneurs

Une acquisition en mode blockbuster cet été ?

Et bien non, pas sur le poste de meneur ! Pas d’agent libre comme pouvait l’être Kyrie Irving l’été dernier mais il semblerait tout de même que certain meneur puisse changer la face d’une franchise.

Nous parlons ici de Fred VanVleet. Le meneur des Raptors de Toronto est dans sa dernière année tout comme ses copains Ibaka, Gasol et Siakam. De quoi donner des sueurs froides au GM de la franchise.

Cette saison, VanVleet obtient des stats plutôt correctes: 17,6 ppg, 3.8 rpg et 6,6 apg. Il serait titulaire dans bon nombre de franchise. Il ne jouera pas dans l’ombre de Kyle Lowry éternellement. Mais quelles sont les franchises qui ont un besoin à court terme d’un meneur ?

Et bien pas beaucoup ! Detroit ? les Knicks ? Auront-ils assez de cap space pour le faire venir ? Ne voudront-ils pas drafter un meneur du futur ?
VanVleet va se trouver en délicate posture: prolonger (si Toronto le peut, et le veut) ou partir et être titulaire.

Un autre meneur, au chômage, qui pourrait être un « bon plan »: Isaiah Thomas. Tradé puis coupé par les Clippers, l’ancien meneur des Celtics n’a plus foulé un parquet depuis un bon moment.

Son passage éclair aux Wizards n’a pas marqué les esprits. Pourtant Thomas est un excellent meneur capable de jouer rapidement en transition, de pénétrer dans la raquette et de provoquer des fautes. Il est aussi très bon au shoot longue distance.
Une bonne affaire, si on lui laisse sa chance.

Mike Conley rentre dans cette catégorie des « top » meneur disponible cette inter-saison. Fraichement débarqué au Jazz, son adaptation a été quelque peu compliquée. À 33 ans, le joueur pourrait vouloir signer un contrat à plus long terme, garantissant des revenus confortables en attendant la retraite.

Il n’est clairement pas évident qu’une franchise souhaite tenter l’aventure avec un joueur de 33 ans pour se reconstruire…

D’autres bonne affaires dans cette free agency nba ?

Il y aura évidemment d’autres meneurs disponibles cet été à commencer par Goran Dragic ou DJ Augustin. Au même titre que Jeff teague, ce sont des meneurs qui dépassent la trentaine, pas titulaire. Ils auront sans doute du mal à trouver un poste de titulaire compte tenu de leur âge des autres meneurs disponible. Le Heat de Miami ne semble pas disposé à reconduire Dragic qui a manqué une bonne partie de la saison dernière.

Des postes de back up ? Cela apparaît comme la meilleure option pour ces trois joueurs dans l’optique d’une fin de carrière. Soutenir le début de carrière d’un meneur rookie serait un rôle interessant pour tous ces joueurs.

Nous n’évoquons pas le cas de Rajon Rondo (Lakers) décevant cette saison et qui semble se diriger vers la fin de sa carrière.

Nous continuerons notre série consacrée à la free agency NBA avec le poste d’arrière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.